Installer une carte d’extension dans un Mac du 20e anniversaire

Le Mac du 20e anniversaire est joli, mais offre assez peu de possibilités d’extension. En interne, il se contente d’un connecteur PCI et d’un Comm Slot, et avec des limites.

Avant de parler des cartes, parlons du dos. Le TAM dispose en effet de deux caches pour l’arrière de la machine. Le premier, fin, s’utilise quand le Mac ne contient pas de cartes d’extension. le second, plus épais – il est surnommé Fat Back – doit être utilisé avec les cartes d’extension. Visuellement, la différence est assez importante.

Le dos classique


Le dos épais


Le dos classique


Le dos épais

Le problème du riser

Le TAM utlise une carte mère de Power Mac, normalement posée à plat. Mais comme elle est utilisée à la verticale, la machine nécessite des coudes (riser en anglais) pour les prises. Pour moi, ça a été un gros problème. En fait, j’ai bien reçu le riser Comm Slot (pour un modem ou une carte Ethernet) mais pas le PCI. Malheureusement, le Spartacus demande un riser spécifique : il doit être assez haut pour que la carte passe au-dessus de la cage du disque dur, dans le bon sens (vers la droite si vous placez l’encoche vers vous) et – surtout – la prise femelle doit être décalée par rapport à la prise mâle (vers l’avant si vous placez l’encoche vers vous). Autant dire mission impossible : sur cinq riser, aucun ne convient parfaitement.

PCI et Comm Slot II


Cinq riser PCI


Un riser Comm Slot II

Les deux premiers (Apple) sont trop courts et ne décalent pas la carte, le suivant (noname) est dans le mauvais sens, le double (d’origine Apple) est trop court pour le premier connecteur et le dernier (acheté sur Amazon) a la bonne taille mais n’est pas décalé. En pratique, j’utilise le modèle acheté récemment sans le dos de l’ordinateur.

Les cartes

Le choix des cartes pose aussi pas mal de limites. En Comm Slot II, j’ai récupéré une carte Ethernet (merci Gilles) en RJ45, mais elle est limité au 10 Mbits/s. J’ai bien tenté quelques cartes PCI Ethernet de mon stock mais impossible : la première, en Realtek 8029, n’a jamais voulu fonctionner en RJ45 (elle fonctionne en BNC). Les deux autres, à base de Realtek 8169, ne fonctionnent pas faute de pilotes. Il existe des pilotes pour Mac OS 9, mais ils visent un type précis de cartes (avec des identifiants générique) et aucune de mes deux cartes n’utilisent les génériques. Et la méthode donnée par Realtek pour corriger ça ne semble pas fonctionner.

Deux cartes USB, une seule fonctionne


Une carte Ethernet Comm Slot II

J’ai aussi testé de l’USB 1.1, avec un peu plus de succès. Mac OS 9 supporte les cartes compatibles OHCI – en gros, toutes les cartes qui utilisent une puce Opti ou NEC, mais pas Via ou Intel – et j’avais deux cartes avec une puce Opti en stock. La première était reconnue mais n’alimentait pas l’USB, la seconde fonctionne. la seule différence entre les deux vient du connecteur PCI : 5 V sur la première (une seule encoche), universelle sur la seconde (deux encoches). Le Mac du 20e anniversaire pose pas mal de soucis avec les cartes PCI “modernes” : il ne supporte pas les cartes PCI 2.2 ou celles qui intègrent un bridge pour proposer deux contrôleurs, sauf cas très particuliers. En gros, trouver une carte qui fait USB et FireWire (par exemple) devient vite compliqué. A noter que le bus PCI supporte bien les cartes graphiques (on le voit ici) et qu’il est possible de mettre du SCSI, de l’IDE, du SATA, etc. Tant que Mac OS 9 dispose de pilotes et qu’il n’y a pas de bridge sur la carte, ça doit fonctionner en théorie. N’espérez pas utiliser une 3dfx ou une carte de décompression DVD, par contre : elle nécessitent une sortie VGA pour fonctionner…

La carte vue par Mac OS 9

Pour le moment, faute de rise PCI adapté, j’utilise juste une carte réseau en Comm Slot et c’est tout. Et si je trouve un jour le bon riser, je mettrais une carte USB, ça peut toujours servir.