Un Patreon pour l’anniversaire du Journal du lapin

Il y a 7 ans, je lançais le blog Journal du lapin, suite logique d’un autre site personnel (aujourd’hui disparu) et consacré au départ aux lapins Nabaztag (et autres Nabaztag/tag). En 7 ans, pas mal de choses ont changé, et j’ai donc décidé de lancer un Patreon.


Un Patreon, c’est quoi ? Patreon est une plateforme qui permet de soutenir des personnes qui produisent du contenu, ici moi. Vous pouvez soutenir un site, une personne qui fait des podcasts, un dessinateur, etc. Le fonctionnement de base consiste à donner une somme d’argent définie (1 $, 10, 100, etc.) soit mensuellement – pour ceux qui produisent un contenu régulier -, soit pour produire quelque chose de précis. Beaucoup de vidéastes ou podcasteurs préfèrent demander une somme précise pour un projet, ou par épisode.

Mon Patreon

La version courte : Le site ne contient pas de publicités ni de billets sponsorisés et j’essaye de répondre à toutes les questions et les demandes des lecteurs. Le but n’est pas de me faire vivre – j’ai un travail – mais juste de financer éventuellement un peu de matériel et de quoi améliorer l’expérience sur le site.

La version un peu plus longue : Pensé à la base comme un bloc-notes numérique me permettant de retrouver certaines informations cherchées sur Internet, ce site a évolué vers quelque chose de plus personnel, un mix entre astuces, découvertes du vieux matériel et aide aux lecteurs. J’ai découvert assez rapidement que je pouvais les aider en proposant des solutions à des demandes précises, en rapport notamment avec la gamme Apple que je connais bien. J’offre aussi mon aide pour récupérer des données sur de vieux appareils, car je dispose d’une collection de lecteurs et autres périphériques de stockage assez conséquente.

Le Patreon n’a pas pour but de me faire vivre, mais de financer de façon un peu plus professionnelle tout ce que vous ne voyez pas sur le site. Il n’y a pas de publicités sur le site, et je ne compte pas en mettre en place, et je refuse les sujets sponsorisés, alors même que les demandes sont assez régulières. Actuellement, la seule source de financement vient des quelques liens Amazon (sponsorisés) postés sur Twitter et – de temps en temps – sur le site. Si vous décidez de me soutenir, il y a quatre axes que je veux mettre en avant. Le premier est d’améliorer le site, avec un design plus moderne et un serveur dédié. Le second va être d’acheter du matériel pour améliorer certains points dans les articles : un appareil photo plus performant, une caméra pour essayer de faire des vidéos, des appareils modernes pour tester correctement les dernières versions des systèmes d’exploitation d’Apple, etc. Le dernier consistera à investir dans du matériel pour les tests eux-mêmes, car actuellement, j’ai des idées de sujets qui demandent des investissements trop importants, comme un HackRF. Enfin, le but est aussi de proposer un peu plus de sujets en anglais.

Pour le côté pratique, rien ne va changer au niveau de l’accès au site. Tout va rester gratuit avec le mélange un peu foutraque d’articles sur les nouveautés Apple, les technologies retro, les astuces et les explications sur des technologies rares ou oubliées. En me soutenant ici, vous permettrez au site de vivre, d’évoluez, de vous apprendre des choses (j’espère) et vous me permettrez aussi d’aider d’autres lecteurs à trouver une solution à leurs problèmes.

7 ans

Pour le reste, en 7 ans, c’est 4 273 sujets, un rythme quotidien à 8 heures du matin depuis pas mal de temps, pas loin de 8 000 commentaires, beaucoup de courriels, des tas de ZIP, JAZ, LS-120 et même DVD-RAM relus pour des lecteurs, 6,7 millions de pages vues (pas mal pour une niche) et pleins de découvertes grâce à vous. C’est aussi 114 brouillons dans l’interface de WordPress, des tas d’idées de sujet abandonnées, une armoire de LaserDisc et autres disques optiques, des dizaines d’installations de Mac OS et Mac OS X, une bonne dizaine de Nabaztag à la maison et un bureau qui ressemble à un stand de brocante. Enfin, c’est aussi quelques images en haut des pages disséminées dans ce post.

Si vous avez des questions, vous pouvez me les poser dans les commentaires, sur Twitter ou par courriel.

Et si ce que j’écris ici vous plaît, vous aide (j’espère) et que vous voulez me soutenir, la page du Patreon est ouverte.