Tag Archives: SSD

Passer un iBook en 1 024 x 768

Lorsque j’avais parlé de mon iBook équipé d’un SSD, j’avais aussi indiqué que remplacer l’écran 800 x 600 par un modèle avec une définition plus élevée était possible. J’ai finalement pris le temps de le faire, et ça change la vie sur ce modèle.
ibook_orange_1999_intr1

Essai rapide : un SSD PCI-Express en Thunderbolt

On en parle depuis un moment, et Apple en intègre dans ses Mac depuis 2013 : les SSD passent en PCI-Express. J’ai eu l’occasion de tester un modèle disponible à la vente, contrairement aux modèles d’Apple qui se limitent (presque) exclusivement aux Mac avec lesquels ils ont été vendus. C’est un Plextor M6e de 256 Go, un modèle assez cher.
SSD-logo

Getting a new SSD on MacBook Air

Recurring issue : is it possible to change the SSD of a MacBook Air, or put one when you own a model with a hard drive? Overall, the answer is yes , if you have a good budget.

Installer un nouveau SSD dans un MacBook Air

Question récurrente : peut-on changer le SSD d’un MacBook Air ou en mettre un quand on a modèle avec un disque dur ? Globalement, la réponse est oui, si on a un bon budget.

RAID de SSD en externe sous OS X

Petit test fait pour Tom’s Hardware, ça donne quoi des SSD en RAID0 en externe ?

MacBook Air : FileVault tue les performances du SSD

J’ai déjà parlé du SSD du MacBook Air 2012, qui dans ses versions 64 et 128 Go utilise un contrôleur SandForce (remarqué Toshiba). Ce dernier est efficace sur les données compressibles mais moins sur des données incompressibles. C’est dommage, parce que la majorité de ce qu’on transfert réellement est déjà compressé, comme les films, les photos, la musique, etc.

Et AnandTech souligne un point intéressant dans son test : activer FileVault est une mauvaise idée. En effet, le chiffrement des données a tendance à rendre les données incompressibles, toutes les données.

Donc de plus de 500 Mo/s en théorie, on passe à environ 230 Mo/s dans la pratique si on active FileVault. En temps normal, sans FileVault, on est entre les deux, parce que certains données utilisées par le système sont compressibles. Si vous transférez un film, ça ne va rien changer, mais dans d’autres cas, ça peut avoir un impact.

Après, je ne sais pas trop si c’est visible, vu que je n’utilise pas FileVault.

Et attention aussi à ceux qui ont un « vieux » Mac en Core 2 Duo et un SSD à base de SandForce : les pertes avec FileVault seront encore plus élevées. D’une part parce qu’Apple utilise un « bon » SandForce, avec de la mémoire rapide, et d’autre part parce que le chiffrement de FileVault se ferra sur le CPU sans passer par des instructions dédiées comme sur les Core i5/i7.

SSD du MacBook Pro Retina et des MacBook Air : la réalité

J’ai vu passer quelques articles sur le SSD du MacBook Pro Retina, qui serait plus lent que ceux des MacBook Air. Rétablissons la vérité sur le sujet…

J’écris des articles sur les SSD depuis 5 ans, j’en utilise au quotidien depuis 4 ans, donc je connais un peu le sujet.

Graphique Mac4Ever

Les MacBook Air 2012 ont des SSD « Toshiba » basés sur une technologie SandForce, le Retina (de ce que j’ai pu voir) a un SSD Samsung, avec un contrôleur identique aux modèles de la gamme 830. Si dans le graphique de Mac4Ever, les MacBook Air sont plus rapides et atteignent 500 Mo/s, c’est pour une bonne raison : ils ont testés avec un logiciel dédié qui doit écrire des 0 ou des 1.

Les contrôleurs SandForce ont une astuce interne pour accélérer les transferts : ils compressent les données. En simplifiant, le contrôleur « zip » les données avant le transfert et donc il doit écrire/lire moins de données. Ca permet d’afficher artificiellement 500 Mo/s.

Dans la vraie vie, ce n’est pas très efficace : on travaille déjà avec des données compressées une bonne partie du temps. Un film en H.264, une image, un fichier MP3, tout est déjà compressé. Et ceux qui ont déjà essayé de « zipper » un film ou un MP3 le savent : ça ne sert à rien.

En clair, si dans les tests c’est rapide, dans la pratique, beaucoup moins. Au vu des contrôleurs, on doit être au même niveau en lecture (à 10 % près) sur le Retina et les Air, et plus rapide en écriture sur le Retina. Si vous avez craqué pour un Air 11 pouces avec le SSD de 64 Go, il doit par contre être beaucoup moins rapide en écriture. les SSD sont (en simplifiant encore) basés sur puces mémoire en parallèle : plus la capacité est grande, plus il y a de puces, plus ça va vite. Sur un 64 Go, c’est donc souvent plus lent que sur un 128 ou 256 Go (512 Go, on met des puces de plus grande capacité, pas plus de puces).

Au final, je ne peux pas vous dire si le SSD du Retina est plus rapide ou pas que ceux des Air (je n’ai pas encore testé de Air). Mais je peux vous dire que les résultats donnés en exemple sont faussés par nature. Et que dans la pratique, entre un SSD qui fait du 200 Mo/s et un qui fait du 450 Mo/s, vous ne verrez pas la différence.

OWC : kits SSD pour iMac et Mac mini

OWC vient d’annoncer des kits de mise à jour pour deux appareils Apple, l’iMac et le Mac mini.

Le premier permet de mettre un SSD (ou un disque dur 2,5 pouces) dans un iMac dans l’emplacement réservé par Apple. Ca marche uniquement dans les modèles 2011 (pour le 21 pouces) et dans tous les modèles pour le 27 pouces. Il y a tout ce qu’il faut pour mettre un SSD et ouvrir la bête (ventouses, etc.). Intéressant si vous n’avez pas craqué pour un SSD à l’achat.

Pour le Mac mini, c’est tout ce qu’il faut pour mettre un second disque dur ou un SSD dans un modèle 2011. Ca doit aussi passer sur les modèles 2010 pour remplacer le lecteur optique. Ca vaut 50 $ et ça permet de garder un disque dur en plus du SSD (ou deux SSD ou deux disques durs).

Mettre un SSD dans un iMac

iFixit propose un kit qui permet d’installer un SSD en plus du disque dur et du lecteur optique dans un iMac 2011. Vendu 80 $ environ avec les frais de port, il permet d’utiliser l’emplacement inutilisé qu’Apple utilise pour ses SSD dans l’iMac. Même à ce prix, c’est moins cher que de prendre le SSD qu’Apple vend à prix d’or.

Pour les bricoleurs, et si vous pouvez vous contenter d’un SSD — il est aussi possible de remplacer le disque dur par un SSD directement (des modèles 3,5 pouces existent) ou remplacer le lecteur optique par un SSD. Et pour les adeptes des SSD, mettre trois SSD est même possible.

Attention tout de même à un point : l’iMac n’est pas un MacBook Pro. Ce n’est pas une manipulation simple (il faut tout de même enlever la vitre) et ça fait évidemment sauter la garantie.

Enfin, pour les amateurs, le SSD n’est pas le seul choix : mettre un disque dur de 1 To en 2,5 pouces est aussi possible…

TRIM, OS X Lion, ce qu’il faut savoir et faire

Depuis bientôt un an, Apple propose le TRIM — une fonction utile avec les SSD — uniquement sur les SSD Apple. Il existait un programme pour l’activer avec n’importe quel SSD, mais il utilisait des fichiers de Snow Leopard, même pour Lion…

Heureusement, TRIM Enabler 2.0 est sorti. Cette nouvelle version fait ce qu’on pouvait faire à la main : patcher directement les fichiers de Mac OS X.

Une fois que vous avez activé le TRIM, il y a tout de même une petite chose à faire : indiquer au SSD que l’espace libre est bien libre. En effet, le TRIM consiste essentiellement à indiquer au SSD ce qui est vide au niveau du système de fichier. Sans ça, le TRIM ne sera pas réellement actif directement…