Un lecteur CD (encore) plus rapide dans la Pippin

J’ai enfin trouvé le lecteur de CD-ROM ultime pour la Pippin : un modèle 24x. Bon, c’était pour le fun, vu qu’un lecteur 24x, dans la majorité des cas, ne vas pas réellement plus vite qu’un 12x à cause du fonctionnement des lecteurs.

CLV vs. CAV

Sur un CD (Audio ou de données), le fonctionnement de base des lecteurs est ce qu’on appelle le CLV (vitesse linéaire constante). Les données sont enregistrées avec une taille fixe et le lecteur va moduler sa vitesse pour lire avec le même débit en permanence. Un lecteur 2x va donc tourner plus vite à l’intérieur et plus lentement à l’extérieur. Cette méthode fonctionne bien jusqu’au lecteurs 12x environ, mais pas au-delà : elle nécessite des vitesse de rotation très élevée au centre pour lire les données rapidement, ce qui peut être dangereux pour le disque. Les lecteurs qui dépassent le 12x sont généralement des modèles dits CAV (vitesse angulaire constante), c’est-à-dire qui tournent à la même vitesse en permanence. Cette solution simplifie les mécaniques, mais a évidemment un impact : la vitesse à l’intérieur du CD est plus faible qu’à l’extérieur. Un lecteur de CD “24x” n’atteint cette vitesse que sur l’extérieur du disque, donc pas dans tous les cas. Un CD étant enregistré du centre vers l’extérieur, il faut que le disque soit rempli pour atteindre ce débit.

De ce que j’ai trouvé, un lecteur de CD 12x (comme celui présent dans ma Pippin après ma première modification) tourne entre 2 400 et 6 000 tpm, pour un débit constant de 12x (1,8 Mo/s). Un lecteur de CD-ROM 24x, lui, fonctionne à une vitesse constante de 5 400 tpm avec un débit minimal de 1 700 à 1 800 ko/s et un débit maximal de 3,6 Mo/s. La différence entre la mécanique d’un modèle 12x et celle d’un modèle 24x ne bouge pas tellement et sur des CD-ROM peu remplis (le cas de la Pippin sur certains jeux), les débits ne bougent donc pas (ou très peu).

A noter que dans les LaserDisc, CAV et CLV n’impliquent pas les mêmes contraintes. Un disque CAV contient des pistes de taille variable (en simplifiant, une image équivaut à une rotation) alors qu’un disque CLV contient des pistes de taille fixe, ce qui permet de stocker plus de données à l’extérieur.

Et sinon, pas d’images : comme un idiot, j’ai oublié de photographier la console ouverte parce que j’étais concentré sur le meilleur moyen de la remonter sans éclater la minuscule nappe souple qui sert à brancher le boutons de la façade.

Dans la Pippin

J’ai donc remplacé le lecteur 12x de la Pippin (Apple CR-507) par un modèle 24x (Apple CR-508), de la même taille et avec les mêmes connecteurs. Pour rappel, tous les lecteurs CD-ROM SCSI ne passent pas et la ROM 1.3 est nécessaire pour gérer les lecteurs 8x et plus sans bugs. Sans cette ROM, impossible de lire un CD-Audio, par exemple. J’ai refait mes tests de chargement des jeux et je gagne entre 1 et 5 secondes par rapport au lecteur CD 12x (seul Racing Day prend 1 seconde de plus) et entre 15 et 30 secondes par rapport au modèle 4x d’origine (le gain est conséquent). Ce n’est pas miraculeux mais pour une console basée sur des CD, ça rend les temps de chargement acceptable. Je suppose que dans les gros jeux qui remplissent un CD, le lecteur 24x doit permettre de gagner encore un peu de temps quand on s’approche de l’extérieur du disque.