Tag Archives: Pippin

Let’s Play Apple Pippin : Tamagotchi CD-ROM

Cette semaine, un jeu Pippin compatible Macintosh : le Tamagotchi sur CD-ROM. Ce titre propose une boîte amusante : au lieu d’une simple boîte de CD, on a une boîte qui s’ouvre comme un oeuf, avec un CD-ROM, une disquette et quelques morceaux de carton.

Les signatures cachées dans la Pippin

Dans pas mal de vieux Mac, quand on ouvre la coque, on peut tomber sur des signatures gravées à l’intérieur (comme ici sur le premier Mac). Les personnes à l’origine de la Pippin ont fait la même chose.

Let’s Play Apple Pippin : Ultraman : The Digital Board Game

Cette semaine, un des jeux Ultraman de la console : The Digital Board Game. C’est un jeu de société interactif en japonais (comme d’hab’).

Le modem 33 600 bauds de la Pippin

La Pippin est la première (?) console à proposer un modem en standard pour se connecter à Internet. Si les premiers packs proposaient un modem à 14 400 bauds (presque 2 ko/s, vous imaginez ?) et que la version américaine était même proposée avec un modem à 28 800 bauds, Bandai a proposé assez rapidement un modem à 33 600 bauds en option.

Let’s Play Apple Pippin : Nemurenu Yoru no Chiisana Ohanashi

Cette semaine, encore un jeu japonais : 眠れぬ夜の小さなお話 (Nemurenu Yoru no Chiisana Ohanashi, Short Stories for a Sleepless Night). Il s’agit d’un jeu éducatif basé sur un roman, et c’est un portage d’un titre déjà sorti sur 3DO et NEC PC-Engine (avec extension CD-ROM), comme l’indique ce Wiki.

Un prototype de Pippin dans ma collection

Récemment, j’ai réussi à obtenir un truc intéressant pour les collectionneurs : une Pippin de développement. Il s’agit d’un modèle “prototype” très proche de la version finale. En dehors d’une inscription qui utilise l’ancien nom (Power Player), elle est identique techniquement à une Pippin classique.

Let’s Play Apple Pippin : Kids Box

Cette semaine, Kids Box, un “jeu” Pippin sorti (évidemment) au Japon. C’est assez court parce que j’ai eu un peu de mal : Kids Box, c’est moche, sans challenge et pas très intéressant. Quand je dis moche, c’est – vraiment – moche : ça ressemble à ce qu’une personne pourrait essayer de dessiner avec Paint. C’est peut-être un essai pour se donner un style, mais ce n’est pas très réussi.

La Pippin et le MIDI

Vous l’avez vu rapidement dimanche dans la vidéo, la Pippin supporte la norme MIDI avec certains titres. Ça fonctionne au moins avec les quatre disques de la série Music Island et ça permet d’obtenir des musiques de bonne qualité, tout du moins avec un bon synthétiseur (ou un ordinateur).

Let’s Play Apple Pippin : Music Island 4 (Le carnaval des animaux)

Je continue avec les jeux Pippin. Cette semaine, le quatrième opus de la série Music Island (j’ai aussi le premier de la série, pas les deux autres), dédié au Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns. Ce titre a deux avantages : il propose une version anglaise et permet de mettre en oeuvre les fonctions MIDI de la console.

Let’s Play Apple Pippin : Fortullia

Seconde séance avec la Pippin, j’ai pris un jeu au hasard dans mes boîtes : Fortullia. Bon, il ne s’agit pas vraiment d’un jeu – comme pas mal de titres sur Pippin, d’ailleurs – et c’est totalement en japonais.