Une carte mère PVT d’iBook

écemment, j’ai récupéré un truc intéressant : un prototype d’iBook. Enfin, plus exactement une carte mère PVT dans un iBook défectueux : le connecteur d’alimentation était mort.

Dans les iBook, les cartes mères « PVT » (Production Verification Test) sont assez courantes. Même chez PowerBookMedic, la carte d’illustration est de ce type.

La carte mère

On peut tout de même voir une inscription PVT, un CPU IBM « Confidential » et les prises classiques des iBook. Il y a un connecteur assez large au bout de la carte dont je ne connais pas l’usage, et des traces pour de la mémoire. Un sujet sur MacRumors s’intéresse à ces dernières, vu qu’elles pourraient permettre d’installer plus de RAM. Un iBook (l’original) dispose de 32 Mo sur la carte + un emplacement SO-DIMM, les derniers (comme ici) possèdent 64 Mo en interne. Mais avec quatre emplacements en interne, il est théoriquement possible de passer à 512 Mo (et donc 1 Go au total).

PVT


IBM Confidential


Les emplacements RAM vides


Le connecteur mystère

Malheureusement le disque dur ne contenait rien d’intéressant.