Le problème de la PRAM du PowerBook G3 Pismo

Le Pismo offert par Dominique (merci) avait un comportement un peu particulier : il ne démarrait pas au premier essai. Mais sur les PowerBook G3 Pismo, c’est un problème classique, lié à la batterie PRAM. Et ça se règle assez facilement.

C’est quoi la PRAM ? Une petite mémoire qui contient les paramètres de l’ordinateur, comme l’heure, le disque de démarrage, certains paramètres, etc. Et pour garder les informations quand l’ordinateur est éteint, pas mal d’ordinateurs intègrent une batterie supplémentaire, la batterie PRAM. Ce n’est pas systématique : si vous prenez un iBook G3, il n’y en a pas, c’est la batterie principale qui est utilisée (pour des raisons de coût, probablement). Dans les ordinateurs de bureau, on utilise généralement une batterie standard, que ce soit une “demi-AA”, une pile bouton classique (souvent une CR2032) ou une Rayovac. Mais dans les Mac portables, Apple a parfois utilisé des montages… particuliers.

Mais revenons au Pismo : ce Mac a un défaut commun à quelques Mac, il ne démarre pas si la batterie est vide. La solution de base est assez simple : il suffit de débrancher la batterie avant de l’allumer. Et elle a le bon goût d’être accessible, comme pas mal de composants de ce modèle. Il suffit de soulever le clavier (il y a des loquets entre esc et F1 et F8 et F9) et de débrancher le petit connecteur blanc, qui reçoit trois fils. Une fois la batterie débranchée, le Mac devrait démarrer (au pire, un reset sur le bouton à l’arrière va être nécessaire).

Le connecteur (débranché)

Vous pouvez évidemment reste dans cet état, mais ce n’est pas nécessairement une solution pérenne : ça implique que le Mac va perdre la date et l’heure si vous débranchez l’adaptateur secteur (ou la batterie principale si elle fonctionne encore) et que certains paramètres ne seront pas conservés. La première solution à tester est simple : comme la batterie PRAM est rechargeable, vous pouvez démarrer le Mac avec la batterie débranchée, puis – une fois qu’il est allumé – la rebrancher et attendre. Avec un peu de chance (et une bonne attente de 48 heures au moins), la batterie PRAM sera rechargée. Sur un Mac qui a plus de 20 ans, ça risque probablement de ne pas fonctionner, ou mal, mais ça peut aider : si vous l’utilisez assez souvent, une batterie usée pourrait suffire et ne pas se vider entièrement en empêchant le démarrage.

La seconde solution consiste à changer la batterie PRAM. Je vous avoue que je ne l’ai pas encore fait pour le moment, parce que les choix possibles sont peu nombreux. Vous ne trouverez probablement pas de batterie de remplacement récente (je n’en ai pas vu) et sur eBay, je n’ai vu qu’une batterie d’époque (donc probablement vide ou morte) ou un montage moderne mais avec une batterie qui n’est pas rechargeable (donc avec une durée de vie plus limitée). Si vous êtes bricoleurs, il reste tout de même la possibilité de se fabriquer une batterie PRAM : ce post sur MacRumors explique qu’il suffit de souder quatre batteries VL2330 dans le bon ordre. Les VL2330 (rechargeables) restent assez onéreuses dans l’absolu : il faut compter au moins 5 €/pièce, mais si vous avez besoin du Mac de façon régulière, ça peut s’envisager. Je n’ai pas fait le montage parce que je suis assez mauvais avec un fer à souder et que je n’utilise pas souvent mes PowerBook.

Il faut enlever la baie optique pour accéder à la batterie PRAM


C’est assez compact


Les quatre batteries VL2330 (l’image vient de MacRumors)

Enfin, pour information, les PowerBook G3 Lombard (la génération précédente) utilisent la même batterie PRAM mais démarrent (a priori, je n’en ai pas pour tester) si elle est totalement vide. Pour les PowerBook G3 précédents (WallStreet), la batterie n’est pas la même et contient six éléments (ce qui augmente le prix) mais – comme les Lombard -, ils démarrent sans la batterie. Attention, ça peut être assez lent : sans batterie PRAM, le Mac ne démarre qu’après plusieurs seconde.