Que vaut le câble Thunderbolt optique à 600 € ?

J’en avais parlé, une société japonaise propose des câbles Thunderbolt à base de fibre optique, ce qui permet de proposer des câbles de 10, 20 ou même 30 mètres. J’en ai testé un récemment pour Tom’s Hardware, voici donc un petit test d’un câble qui vaut de même 600 € (pour la version de 10 mètres testée). J’en ai profité pour tester aussi le câble Apple de 50 cm, qui vaut le même prix au mètre.

Thunderbolt-01 copie

Thunderbolt-02

Première chose à savoir, le câble optique ne transporte pas d’énergie. Les appareils autoalimentés comme certains disques durs, les cartes d’acquisition, etc., ne fonctionnent donc pas. Seconde chose, la prise qui intègre un convertisseur entre le signal électrique et le signal optique est assez longue, ça peut poser des soucis dans certains cas.

Thunderbolt-01

J’ai comparé les performances du câble optique, d’un câble classique de 2 mètres et d’un câble de 50 cm, le tout avec un LaCie Little Big Disk modifié en SATA 6 gigabits/s et équipés de deux SSD Crucial M4.

Dans les tests, c’est simple : pas de différence réelle. Environ 380 Mo/s en écriture et 700 Mo/s en lecture, quel que soit le câble.

Capture d’écran 2013-01-29 à 14.10.49

Petit truc à savoir, le câble de Sumitomo n’a pas de numéro de série (contrairement aux câbles d’Apple) et le firmware du câble de 50 cm d’Apple est bizarrement très différent de celui du câble de 2 mètres. 0.1.18 pour l’ancien câble et 1.0.16 pour le nouveau…

On va dire que pour les gens qui ont vraiment besoin d’un câble de 10 mètres (qui ?), c’est un bon produit. Pour le grand public, un câble classique de 50 centimètres ou 2 mètres est suffisant.