Le dock Thunderbolt Matrox DS1

Mes collègues de Tom’s Hardware ont testé le Matrox DS1, le premier dock Thunderbolt disponible sur le marché. J’ai pu un peu jouer avec, donc voici un petit compte-rendu.

Matrox-logo-32222EBBD9-seeklogo.com

Alors c’est quoi ? Un boîtier assez moche qui propose en face avant un port USB 3.0 et un port Thunderbolt et en face arrière une sortie DVI (une version HDMI existe), deux prises USB 2.0, une prise Ethernet et deux prises jack (entrées et sorties analogiques). On a aussi l’alimentation.

Oui, pas de second port Thunderbolt, un seul port USB 3.0, pas de sortie audio numérique.

IMG_2294
IMG_2295

Quand on l’ouvre (j’aime bien ouvrir les trucs), on comprend deux trois choses. Le dock de Matrox est une version grand public basée sur un design professionnel, ce qui explique l’absence de second port Thunderbolt : la version pro (MX02) a en effet un connecteur pour chaîner les boîtiers qui utilisent du PCI-Express, récupéré sur le contrôleur Thunderbolt.

DS1-01

Pour l’USB 3.0, le contrôleur Fresco FL1100 gère quatre ports USB 3.0, mais pour des questions de consommation (sic), Matrox n’en a installé qu’un. De plus, le contrôleur est interfacé sur une seule ligne PCI-Express, donc il est limité à 250 Mo/s. Dans la pratique, ça va franchement moins vite que sur le contrôleur interne du MacBook Air, mais nettement plus vite que de l’USB 2.0 ou du FireWire 800.

L’Ethernet est un classique Broadcom (BCM57761) interfacé en PCI-Express x1. Ca marche aussi bien qu’un contrôleur interne ou qu’un adaptateur Thunderbolt vers Ethernet.

Pour le son, c’est un contrôleur USB Audio TI, capable de travailler en 48 kHz/16 bits. C’est uniquement de l’analogique (dommage), on a une entrée et une sortie. L’intérêt est faible, mais bon, ça fonctionne.

Pour la sortie vidéo, on a soit du DVI soit du HDMI. Attention, c’est simplement l’équivalent d’un adaptateur Mini DisplayPort vers DVI : on a donc une seule ligne et pas de prise en charge du VGA. On n’a pas testé la version HDMI, mais on peut supposer qu’elle prend en charge l’audio.

Tout le problème, c’est que c’est assez cher (250 € sans le câble, vendu au moins 30 €) et qu’on perd un des avantage du Thunderbolt, la possibilité de chaîner.

Un hub USB 3.0 vaut 30 € (et c’est plus performant), une carte son USB basique vaut moins de 10 €, un adaptateur Ethernet rapide vaut une trentaine d’euros en USB 3.0 ou en Thunderbolt et un adaptateur Mini DisplayPort vers HDMI ou DVI vaut moins de 30 €. En gros, on peut avoir les mêmes fonctions pour environ 100 €, avec juste un défaut : on va devoir brancher quelques câbles en plus. Ca ne vaut pas vraiment la différence, à mon avis…