Les QuickTake d’Apple : quand Apple faisait (déjà) de la photo

J’en avais déjà parlé, Apple a proposé il y a plusieurs années des appareils photo. Des « vrais » appareils photo, pas comme l’iPhone, les QuickTake.

SONY DSC

J’ai réussi à trouver un QuickTake pour m’amuser un peu, et — surtout — récupérer les photos de l’appareil, ce qui n’est pas franchement évident. Anecdote amusante, ma copine m’a demandé si j’avais acheté des lunettes de vision nocturne…

SONY DSC

Des piles Apple

Des piles Apple

Première chose à savoir : il est assez simple de récupérer les photos du QuickTake 200, qui est un appareil Fujifilm vendu sous la marque Apple et qui — surtout — utilise des cartes mémoire. Avec un vieux Mac, on peut le connecter directement à la machine (en série), mais le plus simple est de simplement trouver un lecteur de cartes qui accepte les cartes SmartMedia 5 V. Ca ne court plus les rues, mais ce n’est pas trop un problème.

Pour les QuickTake 100 et 150, c’est une autre paire de manches : les appareils n’utilisent que de la mémoire interne et la prise série, même si c’est du RS232, est particulière. Concrètement, il faut un câble avec d’un côté une prise Mini DIN 8 (série Apple) et de l’autre une prise DB9 classique, ça se trouve sans trop de problèmes sur eBay et au pire, on peut facilement se fabriquer le câble.

Le connecteur série

Le connecteur série

Ensuite, il faut un adaptateur série vers USB, ce qui se trouve aussi assez facilement. Il faut utiliser un modèle avec la puce Prolific PL-2303, les pilotes existent pour beaucoup de systèmes et c’est fiable.

Des adaptateurs

Des adaptateurs

Ensuite, sauf si vous avez une vieille machine à la maison, il faut un QuickTake 150. Le QuickTake 100 (et a priori le QuickTake 100 Plus) n’est en effet compatible qu’avec Mac OS 9 (et avant), alors que le QuickTake 150 est compatible avec Windows.

Oui, on va installer Windows : en 2013, c’est plus simple d’installer Windows XP en machine virtuelle que de trouver une machine sous Mac OS 9 avec la bonne prise.

Apple a en effet proposé un logiciel Windows pour le QuickTake 150, qui se trouve encore sur le Net et qui fonctionne bien avec Windows XP. Avec Mac OS X, il n’y a pas — à ma connaissance — de solution pour connecter un QuickTake 100 ou 150.

Au niveau des photos, l’appareil prend des photos dans un format propriétaire, et Mac OS X ne peut pas lire ce format nativement.

La récupération des photos

J’ai donc un QuickTake 150 (acheté sans câble sur eBay), un câble série Mini DIN vers DB9 et un adaptateur série/USB à base de Prolific. Il suffit d’installer Windows (dans VMWare Fusion dans mon cas), de connecter l’USB à la machine virtuelle et de lancer le logiciel Apple. L’ergonomie est très Windows 3.1, c’est très lent (série oblige), mais ça fonctionne. Petit point intéressant, on peut commander l’appareil depuis le logiciel.

Capture d’écran 2013-05-13 à 14.37.58

Capture d’écran 2013-05-13 à 14.49.09

Ca donne quoi ?

Le logiciel est assez rudimentaire (il ne reconnaît pas les noms longs…), la liaison série reste extrêmement lente et le logiciel Windows ne propose que quelques options. J’ai testé avec quelques photos en les sauvant en QTK (format RAW) et en JPEG avec le soft.

Les photos sont franchement moches, il est compliqué de faire le point (même avec l’accessoire pour la macro) et la définition est risible en 2013.

A note que si certains logiciels (Graphic Converter par exemple) ouvrent les fichiers RAW (QTK) de l’appareil, le résultat est franchement meilleur avec le programme d’importation d’Apple.

Quelques exemples :

image01
image01
image07
image08
image11
image14

Macro (floue)

Macro (floue)

Dans les trucs à savoir, enfin, l’appareil voit l’infrarouge, mais ce n’est pas trop gênant.

Au final, c’est franchement mauvais, et on comprend l’arrêt assez rapide de cette gamme…

Pour les amateurs, il semble assez simple de se construire un câble série à la main.