Mac et écrans 4K Ultra HD : du 1440p en HiDPI/Retina, c’est possible

Il y a quelques jours, je parlais des tests que j’avais effectué sur un téléviseur 4K Uktra HD, avec un Mac. Et je repensais au test d’Anandtech, qui explique que le mode 2560 x 1 440 en HiDPI n’est pas possible. Et bien avec l’aide du développeur de SwitchResX, un excellent utilitaire, j’ai réussi.
uhdtv_logo4

Ce qu’il faut

Un écran 4K Ultra HD. J’ai utilisé un téléviseur en HDMI 1.4, ça doit aussi fonctionner avec un écran en DisplayPort.
Un Mac avec une carte graphique NVIDIA de type Kepler (la majorité des GeForce 600 ou une GeForce 700). Dans mon cas une GeForce GTX 780 branchée en Thunderbolt.
SwitchResX dans sa prochaine version. J’ai utilisé une bêta qui n’est pas encore publique, mais je vous encourage à tester le programme si vous jouez avec des écrans dans des définitions atypiques.

Attention à un point : ça ne fonctionne pas avec les GPU Intel et avec les GPU AMD, ce qui explique qu’Anand n’a pas réussi à travailler dans ce mode.

1440p HiDPI

Ensuite, c’est simple : il faut créer une définition à l’échelle (plus grande que la définition de l’écran, donc). Dans notre cas, du 5 120 x 2 880. Ensuite, on redémarre et — si tout se passe bien — Mac OS X accepte cette définition.

Une définition acceptée

Une définition acceptée


HiDPI

HiDPI

Enfin, on peut passer en 2 560 x 1 440 en HiDPI (Retina).

5 120 x 2 188

5 120 x 2 188

L’intérêt est simple : on garde une bonne surface de travail tout en ayant une image très définie. Si on peut remarquer la redimensionnement en s’approchant sur mon écran de test (un téléviseur de 65 pouces de diagonale), il doit être invisible sur un écran plus petit, comme les modèles de 24, 28 ou 32 pouces.

Un grand écran

Un grand écran

Dans la pratique, Mac OS X va doubler la taille des éléments d’interface et effectuer un rendu en 5 120 x 2 880 dans sa mémoire, avec une surface de travail équivalente à un écran en 2 560 x 1 440. Ensuite, cette image de 5 120 pixels de large sera réduite en 3 840 pixels de large avant d’être affichée. C’est la technique déjà utilisée sur les MacBook Pro retina pour proposer du 1 920 x 1 200 Retina sur une dalle en 2 880 x 1 800.

Le résultat est donc une image très propre, très nette, et une surface de travail correcte.

On peut supposer qu’Apple proposera cette fonction avec un futur écran 4K Ultra HD, pour succéder à l’actuel écran Thunderbolt.