Mac OS X et son support bizarre du Wake-on-LAN

Le Wake-on-Lan (WOL), c’est un sujet intéressant. Je voulais faire un truc sympa en regardant un peu les différentes possibilités, mais malheureusement, le support sous Mac OS X en général est assez mauvais.
ethernet_symbol

Je vous le dit directement, le support sous Mac OS X est bizarre. Si ça fonctionne parfaitement avec de vieux Mac OS X (jusqu’à Snow Leopard), Lion, Mountain Lion et Mavericks ont un comportement bizarre, lié a priori a PowerNap.

En gros, sous les vieux systèmes, il faut se rendre dans les Préférences Système, section Economiseur d’énergie, onglet Adaptateur secteur et cocher « Réactiver lors des accès réseaux ». L’intitulé peut varier, en fonction des possibilités de la machine (selon la présence, ou pas, d’un connecteur RJ45), mais c’est globalement toujours au même endroit.

Activer le réveil

Activer le réveil

Ensuite, il faut mettre en veille la machine, qui doit restée connectée à un adaptateur secteur, et envoyer le fameux paquet magique. Ce dernier contient l’adresse MAC de l’interface réseau, des FF, et est envoyé en UDP (généralement). Plusieurs programmes permettent de l’envoyer (Apple Remote Desktop par exemple) mais j’utilise Fing, une application iOS, pour le faire facilement.

Fing

Fing

En théorie, ça doit réveiller le Mac s’il est en veille. Dans la pratique, sous Mavericks et avec mon MacBook Air, la machine ne se réveille qu’en partie et ne réactive pas l’écran. Visiblement, çà marche assez mal (et même pas du tout dans certains cas) sous Lion et Mountain Lion. A noter que Mac OS X permet le Wake-on-LAN en Wi-Fi, ce qui n’est pas le cas de tous les systèmes d’exploitation ni de tous les ordinateurs (ça dépend en partie de la carte Wi-Fi).

Normalement, le réveil doit aussi fonctionner à travers Internet, tout du moins si on a activé iCloud et Back To My Mac.