Connecter un iPhone à Internet… avec un modem 56K [MAJ]

Aujourd’hui, une bidouille intéressante : j’ai découvert qu’il était possible de connecter un iPhone à Internet… avec un modem 56K. La bidouille est assez proche de celle utilisée pour connecter un iPhone en Ethernet : il faut un modem Apple, un adaptateur Lightning vers USB et un hub USB.
Apple-usb-modem
MAJ : c’était un poisson d’avril, avec quelques explications dans la suite (et merci à MacBidouille, Mac4Ever et MacWorld). Désolé, l’iPhone ne peut pas vraiment surfer en 56K (sauf sur le réseau de SFR en GPRS…).

C’est visiblement une fonction héritée de Mac OS X : le modem ne fonctionne pas sur une version 64 bits d’iOS (iPhone 5S, iPad Air, iPad mini Retina) et se limite aux versions 32 bits. Sous Mac OS X, même chose : il faut un Mac OS X 32 bits (Tiger, Leopard, Snow Leopard et Lion dans certains cas) pour utiliser le modem, j’en avais déjà parlé.

Sur iOS 64 bits

Sur iOS 64 bits

C’est un peu plus compliqué que pour l’Ethernet, pour une seule raison, on va le voir. Ceux qui me suivent savent que j’ai de quoi utiliser un modem RTC en local actuellement (j’an ai parlé et ) et j’ai donc testé.

Quand on branche le modem, une option apparaît dans Réglages -> Téléphone, qui permet de choisir le numéro à appeler. Mais l’iPhone ne propose pas d’entrer le nom d’utilisateur PPP. En regardant dans les logs du Rasberry Pi, j’ai trouvé la raison : l’iPhone utilise la même valeur comme utilisateur et comme mot de passe : apple.

Dans l'iPhone

Dans l’iPhone


Configurer le modem

Configurer le modem

Une fois qu’on paramètre le récepteur correctement (ce qui est donc impossible avec un vrai FAI), ça fonctionne : l’iPhone se connecte, on entend le bruit typique de la connexion… et ça marche. Bon, comme toujours, c’est assez lent : mon montage limite à 33 600 bits/s et ça ne sert absolument à rien, mais c’est amusant.

Quelques explications : Le but était de voir si une actualité qui semble sérieuse pouvait passer le 1er avril avec quelques relais (merci encore à MacBidouille, Mac4Ever et MacWorld), ce qui est en partie le cas, vu les retours.

Donc, évidemment, ça ne fonctionne pas. Pour la vidéo, elle est n’est pas réellement manipulée : le bruit est bien un son de modem, enregistré un peu avant sur une autre machine et précédé de quelques seconde de blanc pour quitter le lecteur audio et passer sous Safari. Pour les tests de débits, ils sont « réels », dans le sens où j’ai utilisé le Network Link Conditioner (un petit soft Apple, j’en reparle cette semaine) pour ralentir l’accès du téléphone au réseau 3G : le ping a donc bien été mesuré, tout comme le débit…