Partager une connexion à Internet en Bluetooth

Au départ, je voulais vous parler d’EcoDroidLink, un logiciel qui permet de transformer un Raspberry Pi en point d’accès Bluetooth. Sauf qu’en fait, ça marche assez mal. Donc je vais juste m’intéresser à la création d’un « réseau » Bluetooth pour certains appareils iOS.
Bluetooth-Logo

Faisons simple : un profile Bluetooth permet de faire passer du TCP/IP (du réseau) sur une liaison Bluetooth, il s’appelle PAN, pour Personal Area Networking. Il est implémenté dans Mac OS X depuis un moment (la version 10.4.9 de Tiger) et ça fonctionne assez bien pour connecter un Mac à un téléphone (au hasard un iPhone) qui partage sa connexion.

Si ça fonctionne entre un téléphone connecté et un Mac, on peut aussi le faire dans l’autre sens : le Mac va partager sa connexion à un autre appareil. Petit bémol : si ça fonctionne vers un autre Mac ou vers un iPad Wi-Fi, ça ne fonctionne vers un iPhone, en tout cas je n’ai pas réussi.

Vers un Mac

Sur le Mac source (qui a la connexion), il faut aller activer le partage dans Préférences Système -> Partage. Il faut choisir votre carte réseau comme source (Wi-Fi, Ethernet, etc.) et Bluetooth PAN comme cible. Ensuite, on active le partage.

Partage

Partage

Sur le Mac cible, il faut d’abord effectuer un jumelage entre les deux appareils. Ensuite, on se rend dans Préférences Système -> Réseau, et on choisit Bluetooth PAN. On vérifie que c’est bien le Mac en face qui est sélectionné, et on clique simplement Connecter.

Connecter

Connecter

N’attendez pas des débits très élevés : entre un MacBook Air 2012 (Bluetooth 4.0, en source) et un Mac mini 2010 (Bluetooth 2.1, en client), j’obtiens à peine 500 kilobits/s. En utilisant un contrôleur externe Bluetooth 4.0, c’est encore pire : environ 300 kilobits/s seulement, a priori à cause d’une antenne sûrement moins efficace dans un format clé USB.

C'est lent

C’est lent

Vers un iPad

Vers un iPad Wi-Fi (et sûrement un iPod touch), c’est la même chose. Il faut d’abord partager la connexion depuis le Mac, et ensuite jumeler l’iPad et le Mac.

Sur l’iPad, il faut désactiver le Wi-Fi, aller dans Bluetooth et simplement connecter le Mac. Une fois que c’est fait, vous aurez l’icône classique (deux chevrons d’une chaîne) dans le coin gauche de l’écran.

iPad

iPad

Sur l’iPad, on atteint environ 1 mégabit/s, la stack Bluetooth d’iOS semble plus efficace.

1 Mb/s

1 Mb/s

Au niveau des limites, le réseau Bluetooth ne prend a priori que sept clients en plus de la source. Il est parfaitement possible de créer un réseau local sans partager la connexion à Internet, en fixant simplement manuellement les adresses IP, mais c’est lent, donc l’intérêt reste franchement limité.

Le cas EcoDroidLink

EcoDroidLink doit normalement permettre de transformer un Raspberry Pi en point d’accès, et ça fonctionne visiblement avec certains appareils sous Android. Ceci dit, le soft n’a pas fonctionné sur une de mes cartes SD (avec un système bidouillé) et j’ai du repartir de zéro sur une autre carte pour que ça fonctionne. Et même dans ce cas-là, impossible d’utiliser mon contrôleur Bluetooth 4.0 Broadcom, seul un modèle CSR et un vieux modèle 2.0 fonctionnent.

Une fois lancé, impossible de jumeler l’appareil, que ce soit via le Mac ou via l’iPad. Par ailleurs, le site de l’application indique que ça ne fonctionne pas avec tous les appareils sous Android. A éviter donc.