Apple abandonne de plus en plus Windows

Un constat aujourd’hui : Apple abandonne Windows. Ca peut paraître idiot comme constat, mais c’est intéressant à analyser. En effet, pas mal de produits Apple pour Windows ont été abandonné ou n’évoluent pas, simplement parce qu’iOS prend le pas sur OS X et, dans une certaine mesure, sur Windows.
windows-8-logo-excerpt

L’exemple qui vient évidemment en tête, c’est Safari. Apple a proposé son navigateur sous Windows à partir de la version 3 et a arrêté le développement à la version 5.1.7. Sans être totalement mauvais, Safari a quand même franchement peu d’intérêt sous Windows, d’autres navigateurs font bien mieux.

Safari

Safari

Un autre exemple, c’est QuickTime. Le logiciel d’Apple a longtemps été un fer de lance d’Apple, mais il n’est plus vraiment maintenu. Sous Windows, la dernière version majeure (7) date de 2005, la dernière version mineure (7.7) de 2011 et depuis, Apple n’a fourni — certes régulièrement, la 7.7.5 est récente — que de simples corrections. Comme QuickTime 7 est aussi à peine maintenu sous OS X, c’est assez logique, d’ailleurs.

Un autre exemple simple, c’est l’utilitaire Airport : la dernière version proposée sous Windows est la 5.6.1, alors que la version 6 existe sous OS X. Là, ça a un impact : alors que les anciennes bornes pouvaient être gérées sous Windows, ce n’est pas le cas avec les dernières en date. Les bornes 802.11ac ne sont pas configurables sous Windows, seul iOS et OS X le proposent.

AirPort

AirPort

Plus anecdotique, Bonjour pour Windows date de 2010 et n’est généralement pas suffisant pour utiliser correctement Bonjour sous Windows, on doit souvent installer Safari ou iTunes en sus, qui proposent une version plus récente.

Quelques exceptions, tout de même. iTunes est développé en parallèle sous Windows et sous OS X, et on a la même version dans les deux cas (la 11.1.5), même si iTunes n’est absolument pas optimisé pour l’interface Metro de Windows 8.

Apple fournit aussi un support minimal pour le matériel avec Boot Camp, même si c’est parfois assez léger, comme la prise en charge de la Magic Mouse sous Windows, qui nécessite Boot Camp (et donc un Mac) et qui est vraiment léger, avec juste les fonctions de base.

Enfin, il y a le programme que j’aimerais sous OS X : le panneau de configuration iCloud. Mis à jour régulièrement (la dernière version date de fin 2013), il permet de synchroniser les favoris avec un navigateur tiers (Internet Explorer par exemple) mais — surtout — de télécharger les photos du Flux de photos iCloud sur le disque dur, ce que ne permet pas OS X sans passer par iPhoto…

iCloud

iCloud


iCloud et les photos

iCloud et les photos

J’ai peut-être oublié des logiciels Apple, si vous en connaissez d’autres, les commentaires sont là.