Les Mac et les SSD PCI-Express

Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester un vrai SSD PCI-Express, mais Anandtech a réussi à se procurer un Samsung XP941, un modèle équivalent à celui utilisé par Apple dans les Mac Pro (notamment). Et les résultats sont intéressants : contrairement aux PC sous Windows, les Mac supportent directement les SSD de ce type.
Samsung_PCIe

Un peu de technique : pendant longtemps, les SSD « PCI-Express » ont été des SSD classiques (SATA) sur une carte contrôleur SATA interfacée en PCI-Express. Ca a globalement peu d’intérêt : mettre des SSD en RAID manuellement donne le même résultat, et on reste limité par le SATA. Ce qu’Apple propose depuis environ un an sur les MacBook Air, MacBook Pro Retina, iMac et Mac Pro, ce sont de « vrais » SSD PCI-Express : le contrôleur travaille directement en PCI-Express et on est limité par la bande passante de l’interface.

Actuellement, Apple travaille avec deux lignes PCI-Express 2.0 (iMac, MacBook Pro, MacBook Air) ou quatre lignes (Mac Pro, certains MacBook Pro). Dans le premier cas, c’est donc 1 Go/s en théorie, dans le second 2 Go/s. On peut monter à 4 Go/s en utilisant quatre lignes PCI-express 3.0, mais personne ne propose de SSD compatibles.

Apple utilise ses propres connecteurs, mais dans le monde PC, c’est standardisé de plusieurs façons. La première, c’est le M.2, un format en barrette proche de celui d’Apple. On trouve aussi des adaptateurs PCI-Express, avec un connecteur classique, et du SATA Express, une nouvelle norme qui utilise des prises SATA modifiées.

Ce qu’Anandtech a testé, c’est un SSD M.2 de chez Samsung dans une carte PCI-Express x4.

Le SSD M.2 dans sa carte

Le SSD M.2 dans sa carte

On peut constater quelques point intéressants : sur un PC, le SSD n’est que rarement vu comme un périphérique de démarrage. EN fait, il faut un UEFI adapté, et c’est rare. Par contre, sur un Mac Pro 2009, ça fonctionne parfaitement. Autre avantage pour Mac OS X (en partie), le TRIM semble fonctionner une fois activé manuellement, alors que sous Windows, la commande ne passe tout simplement pas. En mettant deux SSD de 512 Go en RAID0 sur un Mac Pro, AnandTech a même atteint un impressionnant 2,5 Go/s en lecture.

Dans un mac Pro

Dans un Mac Pro

Je vais essayer de me procurer un SSD PCI-Express et le tester sur une connexion Thunderbolt, c’est a priori fonctionnel (le Little Big Disk 2.0 de LaCie utilise des SSD de ce type) et ça peut être intéressant au niveau des performances. C’est aussi une solution intéressante pour les anciens Mac Pro : les performances sont bien meilleures qu’avec les cartes SATA 6 gigabits/s actuelles et le prix pas tellement plus élevé.