VLC et Blu-ray : sortie de la libbluray 0.6

La lecture de Blu-ray avec VLC est un peu mon petit dada. Et une nouvelle version de la bibliothèque dédiée aux Blu-ray, libbluray, est sortie récemment. J’ai donc sorti mon stock, mon graveur et ma feuille de calcul pour tester.
blu-ray-disc-logo

VLC a annoncé la mise à jour de trois bibliothèques. libaacs passe en version 0.7.1 et libbdplus en 0.1.1. Comme les versions l’indiquent, les deux bibliothèques de décodage n’évoluent pas réellement, mais simplifie la compilation (notamment).

Petite astuce pour ceux qui veulent compiler libaacs sur un Mac : la version de Bison installée sous Mac OS X n’est pas compatible (trop vieille) et le plus simple est de la remplacer par celle que Homebrew peut installer.

brew install bison
brew link bison --force
sudo mv /usr/bin/bison /usr/bin/bison.orig
sudo ln -s /usr/local/bin/bison /usr/bin/bison

Globalement, ça n’améliore pas le décodage lui-même : les Blu-ray trop récents ne passent pas (faute de clés) et le décodage des Blu-ray en BDPlus est encore expérimental.

Ce qui est intéressant, c’est la nouvelle version de libbluray, qui passe en version 0.6. Elle améliore la gestion des menus et permet d’utiliser BD-J, les fonctions Java présentes dans les Blu-ray. C’est encore un peu compliqué à intégrer dans VLC lui-même (j’ai compilé VLC 3.0 bêta avec le support BD-J manuellement), mais j’imagine que cette version sera intégrée à terme dans VLC, vu qu’elle ne pose a priori pas de soucis de droits.

Sur une centaine de Blu-ray, j’en ai environ 70 qui sont lisibles avec les clés que l’on peut trouver sur Internet (dont une quinzaine avec des artefacts à cause de BDPlus). Sur la septantaine de Blu-ray lisibles, il y en a une dizaine dont les menus fonctionnent parfaitement et une autre dizaine dont les menus fonctionnent mal. Dans certains cas, on a le choix de la langue et les bandes-annonces, mais pas les menus eux-mêmes, par exemple.

Le travail est énorme, et on voit très bien les améliorations sur certains. Je vous mets deux vidéos de Blu-ray avec les menus qui fonctionnent.

Après, le problème principal reste le même : les clés ne sont pas publiques, ce qui limite énormément le nombre de disques qu’il est possible de lire.