Capturer la vidéo d’un Macintosh SE

Capturer ce qui se passe sur un écran d’une vieille machine, c’est parfois très compliqué. Si sur les machines modernes il suffit généralement d’utiliser les fonctions intégrées dans l’OS (QuickTime par exemple), sur les anciennes machines c’est souvent plus compliqué. Et un hacker a décidé de capturer l’image… d’un Macintosh SE.
se30

Sur les machines récentes, il suffit généralement de mettre une carte d’acquisition HDMI sur la sortie du Mac et de bien choisir l’adaptateur et la définition en sortie. Sur les machines des années ’90, un adaptateur VGA vers HDMI (éventuellement avec un upscaler) et quelques réglages devraient permettre d’obtenir un résultat correct, je le fais régulièrement sur un Power Mac G3 de 1998. Mais sur les machines plus anciennes, ça devient très compliqué. Si des gens sont intéressés, je peux éventuellement faire un post sur le sujet un jour.

L’idée de Rob Braun est d’aller lire directement le flux vidéo dans la mémoire, grâce au connecteur PDS de la machine. Le PDS (Processor Direct Slot) est un peu l’équivalent du bus VLB des 486 (pour les vieux) : un accès direct au bus du CPU. Le PDS est lié au type de CPU et donc un connecteur PDS de Macintosh SE (ici) n’est pas compatible avec celui d’un SE/30 (par exemple). Il relie le connecteur PDS a une carte de développement contenant un CPU ARM, elle-même reliée à un Mac. Quand le CPU 68000 va écrire dans la mémoire vidéo pour afficher quelque chose, la carte l’intercepte et le Mac récupère le flux. Ensuite, un programme va reconstruire l’image et ça donne ça.

Le résultat est plutôt pas mal (l’image réelle est en 512 x 342) et l’idée assez intéressante dans l’absolu. Bien évidemment, le montage dépend fortement de la machine, il faut un modèle avec un PDS et un accès direct à la mémoire, ce qui serait évidemment nettement plus compliqué sur les systèmes modernes.