Partager des données entre un vieux Mac et un Mac moderne

Depuis Snow Leopard, Apple a supprimé le support d’AppleTalk de Mac OS X, ce qui empêche les anciennes machines d’accéder à des partages réseaux facilement. Impossible, sous Yosemite, de partager un dossier avec un ordinosaure sous Mac OS 8, par exemple. Mais il y a une solution efficace, qui ne demande qu’un simple Raspberry Pi.
SharingPref

La première chose, évidemment, c’est qu’il faut que l’ancien Mac puisse se connecter sur un réseau Ethernet. Avec une carte intégrée, un adaptateur, un bridge, mais ça ne fonctionne donc pas avec une machine qui travaille uniquement en LocalTalk (la prise DIN). La seconde, c’est que le Raspberry Pi doit être connecté au réseau en Ethernet, ou alors en Wi-Fi, mais uniquement sur des bornes qui supportent AppleTalk en Wi-Fi (en gros, les bornes Apple). Sur un réseau Wi-Fi classique, il y a beaucoup de chances que ça ne fonctionne pas.

Ensuite, il faut installer A2Server sur le Raspberry Pi. Ce logiciel pensé au départ pour les Apple II permet en effet de partager des données en Appletalk, en utilisant une ancienne version de Netatalk, une implémentation libre des technologies d’Apple. Pour l’installer, il suffit de suivre les informations après avoir tapé cette commande sous Raspbian.

wget appleii.ivanx.com/a2server/setup; source setup

Les instructions sont claires, l’installation prend un peu de temps, mais ça fonctionne. Attention, il est préférable d’activer le support du partage Windows, pour un accès depuis un Mac OS X récent.

Ensuite, le serveur devrait être accessible dans les partages sous Mac OS X, avec deux partages (A2FILES et GSFILES). Le nom d’utilisateur est celui de votre Raspberry Pi (généralement pi, donc) et le mot de passe apple2.

Sous OS X

Sous OS X

Sous Mac OS 8 (ou un système plus ancien), il faut se rendre dans le sélecteur, taper l’adresse IP du Raspberry Pi et ajouter le partage pour que ça fonctionne.

Sous Mac OS 8

Sous Mac OS 8

La capacité du partage dépendra ensuite de la capacité de la carte SD, et même si les performances sont moyennes, essentiellement à cause des débits des interfaces des anciennes machines, le résultat est assez efficace.