L’Apple SIM, une évolution vers l’intégration

Depuis le lancement de l’iPad Air 2, Apple propose un truc intéressant : l’Apple SIM. Il s’agit d’une carte SIM qui permet de sélectionner facilement un forfait pour un iPad cellulaire. Cette carte SIM peut être achetée en Apple Store (5 €) et le côté technique de la chose est assez intéressant.
IMG_0098

En quelques années, Apple a pas mal fait évoluer la carte SIM. A la sortie de l’iPhone, tous les modèles utilisaient depuis un moment la Mini SIM (2FF) (la SIM d’origine a un format carte de crédit, mais les téléphones compatibles sont évidemment rares). L’iPad 3G (puis l’iPhone 4) imposèrent la Micro SIM (3FF), l’iPhone 5 la Nano SIM (4FF). Avec l’iPad Pro 9,7 pouces, Apple a même intégré totalement la carte dans l’appareil, mais cette innovation ne devrait pas arriver directement dans les téléphones, à cause des opérateurs qui n’apprécient évidemment pas ce genre de choses.

L’Apple SIM pour les iPad est donc une Nano SIM (4FF), mais elle a une particularité : il s’agit d’une SIM « with Remote SIM Provisioning ». En simplifiant, la carte SIM peut gérer plusieurs opérateurs et être (re)programmée. Il ne s’agit pas d’une solution équivalente à deux cartes SIM (ou plus) : l’appareil peut passer d’un opérateur à un autre, mais a priori pas gérer les deux en même temps. Dans l’iPad, la carte SIM a deux fonctions : elle permet de proposer facilement divers opérateurs qui offrent des forfaits de données, et elle permet aussi de passer sur un autre forfaits pendant un déplacement. En voyage, il suffit donc d’activer un opérateur local sans devoir trouver un magasin qui vend une carte SIM.

Apple SIM

Apple SIM

Forcément, les gros opérateurs n’apprécient pas ce genre de choses. Ils peuvent difficilement bloquer une carte de ce type étant donné que le but principal est de changer d’opérateur facilement, et un client qui peut facilement changer d’opérateur risque de le faire. De même, limiter les frais de roaming pour l’utilisateur va à l’encontre de ce que veut l’opérateur, gagner de l’argent avec des clients fidèles. Actuellement, du coup, la carte SIM d’Apple ne propose pas beaucoup d’opérateurs et d’offres.

La compatibilité de l’Apple SIM est assez moyenne : iPad Air 2, iPad mini 3 et 4 et iPad Pro (en sachant que le Pro 9,7 pouces a une Apple SIM intégrée). Dans un “vieil” iPhone (5), la carte n’est pas reconnue. Dans un iPhone récent (SE), elle est considérée comme invalide, ce qui implique que le téléphone la reconnaît. La gestion de plusieurs opérateurs et des cartes SIM de ce type demande en effet au moins un OS adapté (et sûrement du matériel compatible).

SIM non valide

SIM non valide

La prochaine étape, déjà présente sur l’iPad Pro dans certains marchés, consiste à intégrer totalement la SIM. Mais là encore, les opérateurs freinent des deux pieds. Chez Apple, je pense que la prochaine étape sera l’intégration de la SIM dans une Apple Watch connectée, et ensuite dans l’iPhone. Mais sur ce dernier, la bataille va être rude du côté d’Apple.

Pour ceux que ça intéresse, Apple détaille les informations sur les iPad cellulaires sur cette page et celles sur les cartes SIM en général ici.