Les lecteurs sont sympas : un iBook

Parce que mes lecteurs (donc, vous) sont sympas, je vais faire de temps en temps des posts sur des trucs offerts par les lecteurs assidus du blog. Cette fois, c’est Christian qui m’a offert un iBook.
apple-ibook-graphite-g3

Il s’agit d’un iBook SE (Special Edition) Graphite, soit le modèle le plus rapide de la gamme. Un PowerPC G3 à 466 MHz, une ATi Rage 128 avec 8 Mo de RAM, un lecteur de DVD et un port FireWire (ce qui permet d’installer Mac OS X Tiger officiellement). Je précise la version car l’iBook en couleur Graphite existe en deux versions : la première génération (sans FireWire) a une coque d’une couleur différente pour la partie blanche.

La machine intègre un disque dur de 10 Go en train de mourir et très bruyant, mais je ne l’ai pas changé sur ce modèle (je l’avais fait sur mon modèle Indigo, mais ça prend beaucoup de temps). Il a 512 Mo de RAM (en plus des 64 Mo soudés) mais pas de carte AirPort. Il est sous Mac OS 9.1, donc je n’ai pas changé l’écran pour un modèle en 1 024 x 768 étant donné que seul Mac OS X supporte la modification. L’iBook fait toujours son petit effet avec son look atypique, même s’il est finalement assez gros et lourd et surtout très limité avec son unique port USB 1.1.

L'iBook

L’iBook


Le clavier

Le clavier


Un seul port USB, mais du FireWire

Un seul port USB, mais du FireWire


Un lecteur de DVD

Un lecteur de DVD


Pas d'AirPort

Pas d’AirPort


Un truc mystère (mon estime à celui qui sait ce que c'est)

Un truc mystère (mon estime à celui qui sait ce que c’est)


Mac OS 9.1

Mac OS 9.1


Le chargeur yo-yo

Le chargeur yo-yo


G3 à 466 MHz, 576 Mo de RAM

G3 à 466 MHz, 576 Mo de RAM