L’Apple Hardware Test peut vous sauver la vie (numérique)

En cas de problèmes avec un Mac, Apple dispose d’un logiciel de test capable de (parfois) découvrir la cause du problème, l’Apple Hardware Test. Et si vous n’avez plus le disque nécessaire, il existe une solution.
aht_icon

Plusieurs cas de figure existent, selon l’âge de votre machine.

Sur les modèles sortis depuis la mi-2013, un outil est intégré à l’OS, Apple Diagnostic. Il permet de tester rapidement les composants du Mac et donne un code en cas de problème, avec les explications nécessaires là. Pour lancer Apple Diagnostic, c’est simple : il suffit de presser D au démarrage de la machine et elle devrait booter sur l’outil.

Sur les modèles sortis avant 2013, première possibilité : l’outil est intégré. Si vous avez installé Mountain Lion (au moins la 10.8.4), l’Apple Hardware Test est en théorie installé sur le disque de démarrage. Je n’ai pas trouvé d’explications réelles, mais la documentation d’Apple prend cette mise à jour comme base, donc je suppose qu’elle modifiait la partition de restauration en conséquence. Le fonctionnement est simple : il faut presser D au démarrage pour lancer l’outil.

La seconde possibilité, sur les machines sorties après Lion (en gros, celles qui peuvent se réinstaller par Internet) : récupérer l’Apple Hardware Test sur le net. Il suffit de démarrer en pressant option (alt) et D pour télécharger le programme. Ca suppose que vous avez évidemment une connexion à Internet en état de marche.

La troisième possibilité consiste à passer par l’Apple Hardware Test fourni avec votre machine. Sur la majorité des Mac, il se trouve sur un des DVD d’installation fourni avec la machine. Sur les MacBook Air de 2010, il se trouve sur la clé USB fournie avec la machine. Dans tous les cas, il faut donc insérer le média – si vous avez un lecteur optique en état de marche – et (toujours) presser D au démarrage.

Le dernier cas, qui vous sauvera peut-être la vie, consiste à récupérer l’Apple Hardware Test – quand il est disponible en ligne – et l’installer sur une clé USB. Ce site référence des liens vers les différentes versions de l’outil, en fonction de votre Mac. Une fois la bonne version récupérée, il faut monter l’image et copier le contenu du dossier System sur une clé USB formatée en HFS+, avec un schéma de partition GUID (en tout cas pour les Mac Intel). Pour les PowerPC, je pense qu’il suffit de graver l’image. Une fois que c’est fait, une ligne permet de forcer le démarrage proprement (à adapter au nom de votre CLEFUSB).

sudo bless --folder /Volumes/CLEFUSB/ --file /Volumes/CLEFUSB/System/Library/CoreServices/.diagnostics/diags.efi --label AHT

Ensuite, comme dans les autres cas, il suffit de démarrer en pressant D pour lancer l’Apple Hardware Test.

Attention, un mot de passe EFI empêche de démarrer sur les outils, pensez à le désactiver avant si c’est possible. Enfin, je rappelle que l’Apple Hardware Test peut trouver des problèmes – ce qui indique généralement qu’il y en a un – mais s’il ne trouve rien, ça n’implique pas nécessairement qu’il n’y en a pas. C’est un logiciel de test, avec des limites, même s’il est efficace pour vérifier de la RAM ou l’état des capteurs (par exemple).