Ajouter du composite à un Raspberry Pi Zero

Si vous avez un Raspberry Pi Zero, vous avez peut-être essayé de connecter la carte à un écran. Et en plus de la sortie Mini HDMI, la carte propose une sortie vidéo analogique, en composite.


La sortie analogique existe depuis le premier Raspberry. D’abord avec une prise RCA femelle classique (sur la première génération), ensuite dans une prise jack à quatre points sur les suivants et enfin avec deux simples points de contacts sur le Raspberry Pi Zero. La mise en place est simple si vous avez suivi des cours de techno à l’école : il suffit de connecter une prise RCA aux deux points sur la carte. J’ai soudé des broches directement (j’en avais déjà installé pour connecter une carte Wi-Fi et Bluetooth) et j’utilise simplement un câble avec une prise RCA au bout. On trouve assez facilement des prises avec des emplacements pour visser des fils dans le pire des cas (genre ça).

La prise ajoutée

Normalement, sans câble HDMI branché, le Raspberry Pi va passer directement sur la sortie analogique. Si vous n’avez pas d’image, il faut d’abord vérifier la prise en inversant les broches. Ensuite, vous pouvez vérifier si le Raspberry Pi ne force pas la sortie HDMI. Dans /boot/config.txt, il y a quelques lignes importantes.

sdtv_mode=2 : 2 en PAL, 0 en NTSC (les autres ne servent pas en général).
sdtv_aspect=1 : 1 en 4:3, 2 en 16:9 si vous avez un téléviseur à ce format.

#hdmi_force_hotplug=1 : Doit être commenté (le # en début de ligne), cette ligne force l’affichage HDMI, même sans écran.

hdmi_ignore_hotplug=1 : Si vous voulez forcer le composite même si un écran HDMI est connecté.

sdtv_disable_colourburst=1 : Cette ligne améliore la netteté de l’image, mais supprime la couleur. C’est intéressant si vous utilisez le Raspberry Pi comme terminal, ou sur un (très) vieil écran.

En noir et blanc


En couleur

A noter qu’il existe un troisième connecteur caché, un bouton reset. Et j’en parle dans le hors série de Canard PC Hardware. Et maintenant que votre Raspberry Pi a une sortie analogique, c’est le moment de le transformer en console rétro.