Le trackpad externe du Mac du 20e anniversaire

Récemment, j’ai récupéré une machine mythique (merci Gilles) et avant de vous en parler en détails – il reste quelques trucs à régler -, je vais évoquer son trackpad. Je parle du Mac du 20e anniversaire, parfois appelé TAM ou Spartacus.

Un trackpad externe

Le trackpad du TAM se branche en ADB et c’est le premier exemple de trackpad pour un ordinateur de bureau chez Apple (d’autres sociétés en proposaient, notamment ALPS). Il se place soit dans le prolongement du clavier – au centre -, soit où vous voulez. Le clavier propose un guide pour le câble (j’en reparlerais), assez court comme souvent avec les Mac. Apple oblige, il ne propose qu’un bouton et ne permet pas le “taper pour cliquer” (en tout cas pas avec un adaptateur ADB). Je l’ai évidemment testé avec un iMate, sans aucun souci.

Le trackpad

Trop petit

Physiquement, le trackpad du TAM reste assez petit : 42 mm x 50 mm, un format proche de celui des écrans de l’époque. Le Magic Trackpad 2, lui, mesure 115 x 160 mm. La taille a de l’importance : en déplaçant rapidement mon doigt de gauche à droite, je parcours à peu près la moitié de mon écran (~1300 pixels), moins de la moitié avec un mouvement contrôlé (~600 pixels). En comparaison, sur un Magic Trackpad 2, je travers deux écrans avec un mouvement rapide et ~2900 pixels avec un mouvement contrôlé (soit un peu plus que le premier).

Sur un Magic Trackpad 2


A côté d’un Magic Trackpad 2

Dans la pratique, il n’est pas juste petit, il est trop petit. D’ailleurs, une bonne partie des utilisateurs de TAM utilisait une souris Apple noire, pour aller avec les couleurs Champagne et Eucalyptus de la machine. Ces dernières restent assez rares vu qu’Apple n’a pas proposé beaucoup de Mac de cette couleur.