Comment lire la version 1080p de Terminator 2 de 2003

Avant la sortie des Blu-ray et des HD DVD, la haute définition existait déjà. Microsoft avait en effet essayé de proposer des films en haute définition dès 2003, sur des DVD (j’avais parlé de ça il y a un moment). Mais les disques avaient un problème : des DRM encore plus horribles que l’AACS des Blu-ray. Mais finalement, récemment, j’ai trouvé comment décoder certains films, dont la copie HD de Terminator 2.

Petit résumé technique, donc : les films en WMV-HD utilise assez logiquement un conteneur WMV (Windows Media Video) avec de la vidéo en WMV3 (Windows Media Video 9). En pratique, c’est simplement du VC-1 (le codec utilisé dans certains HD DVD) avec quelques limites. Un programme comme VLC lit parfaitement la vidéo. Pour l’audio, c’est du WMA Pro, le code audio de Microsoft. La définition et le débit dépendent du film, forcément. J’ai une copie de Total Recall (sans DRM) encodée en 720p (1 280 x 692 exactement) avec de l’audio en 5.1 et en 24 bits. Pour Terminator 2, c’est du pseudo 1080p (1 440 x 816 en anamorphique, pour proposer du 1 920 x 816 à l’affichage) avec du 5.1 en 16 bits. La qualité est correcte pour l’époque, mais le débit est franchement faible (6 Mb/s) et – surtout – le décodage demande un gros PC étant donné l’absence de décodage matériel en 2003. Au passage, en France, on a eu quelques films en WMV-HD : Taxi 3, Les rivières pourpres 2, etc.

Maintenant, les DRM. Certains disques n’en ont pas (Total Recall), d’autres ont un DRM offline et quelques films ont un DRM online. Dans le second cas, on doit pouvoir décoder le film en utilisant une machine avec le bon système (plutôt Windows XP), dans le dernier, c’est en théorie impossible. En fait, le programme de lecture essaye de se connecter à un serveur pour obtenir la licence, et les serveurs n’existent évidemment plus en 2018. C’est le principal problème des DRM online : à un moment, on se retrouve le bec dans l’eau. De plus, à l’époque, le DRM avait aussi une protection sur la localisation, le film demandait une machine aux USA (une IP américaine, je suppose).

FAIL

Cracker les films

En fait, vers 2005, une technique est sortie pour cracker les films. A l’époque, elle permettait de récupérer les clés à partir de la licence d’origine. Le problème, c’est que ça demande un OS de l’époque, donc un Windows XP sans trop de patch, avec Windows Media Player 9 et les bonnes versions des logiciels. Et cette technique ne permet de toute façon plus de récupérer les clés des films protégés par un DRM online. Mais il y a une solution : trouver directement les clés. Ce qui m’a lancé dans un second essai en 2018, c’est ce thread qui donne les clés de quelques films, dont Terminator 2 justement.

Pour tester, j’ai fait ça dans une machine virtuelle sous Windows XP (à jour) apr!ès avoir réglé la date (Les tutos indiquent qu’il faut une date assez ancienne pour la machine, genre avant février 2005).

La méthode nécessite un peu de boulot. Premièrement, un fichier DLL qui date de l’époque, que j’ai trouvé sur un site de DLL. En 2005, il fallait récupérer le fichier dans un installeur japonais de Windows Media Player 9. Il faut donc copier drmv2clt.dll dans c:\Program Files\windows media player\.

Ensuite, il faut un programme japonais qui va décoder le film. Il s’appelle drm2wmv.exe et une variante (drm2wmv_e.exe) peut être nécessaire. Dans le dossier du programme, il y a deux dossiers, drm1 et drm2, il faut copier le fichier avec les clés dans drm2. Le fichier doit porter le même nom que le film, mais avec une extension .key. Pour Mon_film.wmv, donc, le fichier de clé se nomme Mon_film.key.

<DRM2WMV2>
<KID>17fG9KorUkm83BmyUnPv3w==</KID>
<SID>LCqa6j9UTtiPj3FZKZ0pFnIYzaM=</SID>
<INFO></INFO>
[]
</DRM2WMV2>

La structure contient donc un KID, un SID et des crochets ([]).

Maintenant, il faut récupérer le ou les fichiers WMV depuis le DVD. Pour Terminator 2, le film est divisé en morceaux de 2 Go, un peu comme sur les DVD, et c’est bien caché : /common/win/lang/en/t2x/esource/T2_Part1.wmv.

Enfin, il faut lancer le programme avec la ligne suivante : drm2wmv_e.exe T2_Part4.wmv

Si le fichier de clé est bien le bon (astuce, toutes les parties utilisent la même clé), le programme va commencer à décoder le film. Ca peut prendre du temps avec un disque dur, vu qu’il s’agit d’un fichier de 2 Go à réécrire entièrement. Voila le résultat dans mon cas :

DRM(Ver1&2) Conversion tool Ver 1.241 by taku
DRMv1 KID (VeY*ap0pAEiCgoMmIZ43GQ==)
DRMv2 KID (VeY*ap0pAEiCgoMmIZ43GQ==)
Total packets: 95245ü@Packet size: 9418
|##################################################| 100%
Processed packets: 95245

Le fichier en sortie se nomme [NoDRM]-T2_Part4.wmv et tous les bons programmes de lecture (dans mon cas VLC) devraient le lire. Je vous mets quelques captures pour se donner une idée.