La ROM japonaise du Macintosh Plus : KanjiTalk intégré

Quand j’avais parlé de KanjiTalk, la version japonaise de Mac OS, j’expliquais que cette version adaptée du système d’Apple était assez ancienne. Et de fait, il existe visiblement une ROM de Macintosh Plus qui intègre littéralement KanjiTalk.

Le fonctionnement des Mac au niveau de la ROM peut parfois surprendre quand la seule référence est un PC doté d’un BIOS. Ce dernier, pour rappel, sert essentiellement au démarrage de la machine. Il contenait au départ quelques routines pour une partie des accès disques (par exemple) mais assez rapidement les OS (et certains programmes) décidèrent d’accéder directement au matériel. Dans le cas d’un Macintosh, la ROM contient le code de démarrage mais aussi une partie de l’OS. Certains Mac contiennent des extensions pour QuickTime en ROM, ou des pilotes, etc. La ROM des Mac évolue avec le temps, et il faut attendre l’iMac (1998) pour que le concept de ROM disparaisse un peu. A cette époque, elle quitte le matériel pour s’intégrer dans l’OS lui-même, avec un chargement en RAM au démarrage. Pour résumer, donc, la ROM contient une partie de l’OS.

Maintenant, le Macintosh Plus japonais. Ce modèle contenait les polices nécessaires au fonctionnement de KanjiTalk en ROM, dans deux versions (12 points et 18 points). Cette optimisation, a priori unique, avait deux avantages. Premièrement, on gagnait en RAM : la note technique indique que la polices 12 points nécessitait ~100 ko de RAM, et que l’intégration de la version 18 points (optionnelle) montait l’ensemble à 250 ko. En intégrant les polices en ROM, on libérait 1/4 de la RAM sur un Macintosh Plus en configuration de base (1 Mo). Deuxièmement, la note indique aussi que le chargement de l’OS était plus rapide. Charger les polices depuis la disquette au démarrage demandait ~6 secondes.

Ce sujet sur les forums de 68kMLA indique que la ROM en question ne semble pas dispobible sur Internet. J’ai aussi cherché rapidement et je n’ai trouvé que les trois révisions classiques de la ROM du Macintosh Plus, mais pas la japonaise. Et un Macintosh Plus japonais, c’est un peu cher pour moi juste pour cet usage, et compliqué à trouver dans un état correct. Enfin, je ne sais pas exactement avec quel(s) système(s) cette ROM fonctionne, ni si ses avantages servent avec toutes les versions.