La protection d’Indiana Jones et la dernière croisade

En rédigeant un hors-série pour Canard PC Hardware (bientôt en kiosque), j’ai relancé un de mes jeux fétiches : Indiana Jones et la dernière croisade. Et en voulant montrer un truc précis lié à mes souvenirs, je suis tombé sur un problème : impossible de trouver la version d’origine. Je m’explique.

A l’époque, au début des années nonante, je jouais sur un PC XT, avec une version EGA du jeu (dans mon cas en monochrome, d’ailleurs) sur 6 disquettes. Et le jeu, dans cette version, avait une protection : au début, notre ami Marcus demande d’entrer des symboles issus du journal du Graal. En pratique, il s’agissait du manuel du jeu, donc si vous aviez une version piratée, vous n’aviez pas le journal. Dans mon cas, en réalité, j’avais une photocopie de photocopie, très usée parce que je jouais pas mal. Et donc quand on se trompait à ce moment là, le jeu continuait, je vais y revenir. Mais en y jouant avec SCUMMVM (ou à la version Steam, qui ne fonctionne malheureusement plus sous Catalina), impossible de reproduire ce souci. La version VGA (plus récente) n’a tout simplement pas de protections, et la version EGA que vous trouverez en cherchant un peu est crackée : dans tous les cas, on passe la protection. C’est expliqué dans la FAQ de SCUMMVM : les protections sont passées dans certains cas, quand c’est lié à l’exécutable, mais pas – comme Indiana Jones – quand c’est dans les scripts… si on a la version originale, non modifiée.

Après avoir cherché en vain sur le Net, j’étais résigné à appeler mes parents pour vérifier si les disquettes étaient encore dans un carton, mais j’ai demandé de l’aide sur Twitter. Et DiFFtY a pu m’aider, avec la version française originale, sans crack.

Un mode démo caché

Dans la version d’origine, la protection est plutôt intéressante : elle ne bloque pas le jeu. Vous pouvez jouer… un peu. En fait, le jeu avance un peu mais quand Donovan vous demande de lire la plaque qui indique qu’il faut aller à Venise, Indy dit n’importe quoi (« Ça a rapport au Grain Sacré, c’est peut-être un blé spécial que mangeaient les prêtres ? »). Du coup, le jeu continue, mais vous ne pouvez pas aller à Venise et le jeu est bloqué. C’est donc une sorte de démo intégrée, et je trouve le procédé amusant.





Du coup, j’en ai profité pour montrer ça en vidéo (bon, avec SCUMMVM mal enregistré). Une fois bloqué, j’ai aussi fait une partie rapide avec un truc marrant à la fin : j’ai perdu exprès. C’est assez rare dans les Point & Click de LucasArts, mais on peut perdre dans celui-ci, notamment quand on casse plusieurs fois la mauvaise dalle à Venise.