Quelques essais avec des FlashPath

On va terminer le sujet sur les FlashPath avec quelques essais rapides. En réalité, il me manque un adaptateur compatible avec les cartes SD mais c’est le moins courant des modèles.

Premier truc, j’ai testé deux adaptateurs avec des cartes un peu spécifiques.

D’abord, mon adaptateur MMC avec une carte Thin SD. Avec une SD classique, ça rentre en forçant, mais ça bloque l’adaptateur dans le lecteur de disquettes. Bon, rien de nouveau, ça ne fonctionne pas. Sous Mac OS, ça ne veut pas fonctionner. J’ai bien le manuel d’un adaptateur compatible, mais visiblement il existe des variantes uniquement MMC (comme le mien). Dans un autre manuel, il est indiqué que la compatibilité peut venir avec une mise à jour de pilotes… et un peu plus bas il est indiqué que c’est matériel. Ce n’est pas exclus que ça passe avec certaines SD qui peuvent fonctionner en mode MMC, mais elles sont généralement dans l’épaisseur standard, donc ça bloque.

Dans le manuel d’une version SD et MMC

Deuxième essai, mon modèle Smart Media avec une carte de 512 ko. C’est un truc issu d’un appareil photo Sega dont je parlerais un jour et ça ne fonctionne pas. Mais mon adaptateur Smart Media est capricieux par défaut et la compatibilité des cartes Smart Media très aléatoire. En effet, les cartes n’ont pas de contrôleur et il faut donc que le lecteur prennent en charge correctement les puces utilisées, ce qui est assez aléatoire en pratique.

Une carte de 512 ko


Le message sous Mac OS 9

Troisième expérience, dans un KryoFlux. J’ai essayé de lire le contenu de mes trois adaptateurs, et çà a fonctionné pour le modèle MMC et le modèle Memory Stick, mais pas pour le modèle Smart Media. Pour ce dernier, impossible : il indiquait l’absence d’une disquette. Le résultat est assez bizarre, avec le premier secteur OK, puis des données “invalides” (je crois) et enfin des erreurs.

Memory Stick


MMC

Vous trouverez des images dans un thread de Foone (encore) sur un autre outil pour dumper les disquettes, mais l’idée c’est qu’en théorie on ne doit avoir que la première piste (et ses 18 secteurs). En pratique, comme expliqué dans cet autre thread, il y a des données fixes, et le reste est du garbage généré par l’adaptateur (sauf s’il y a une carte dedans). Et dans mon cas, mais ça vient peut-être du KryoFlux, les données se répètent. En théorie, on ne devrait avoir qu’une piste, mais je ne connais pas bien le fonctionnement interne.

On voit que ça se répète.

Dans le dump du modèle MMC, on peut tout de même voir FlashPathMCFAT12 ou Eject FlashPath for MMC and press a key.. Dans la version Memory Stick, on a FlashPath MS v1.06 ou Eject Memory Stick / Floppy Disk Adaptor and press any key.. Au passage, ça ne fonctionne absolument pas dans un lecteur USB, par contre.

Le dernier truc que j’ai fait, c’est démonter un adaptateur. J’avais un modèle Memory Stick en double, et un des deux ne fonctionnait pas (impossible de le faire reconnaître). Je l’ai donc démonté totalement. Il y a un PCB très fin, quelques puces, un lecteur de cartes mémoire et une bobine qui sert à générer les données pour le lecteur de disquettes.



On voit le lecteur



La bobine qui génère les données pour le lecteur de disquettes.






Je pense que j’en ai (presque) terminé avec les FlashPath, sauf si je trouve un jour un modèle SD (mais c’est vraiment rare).