La censure de The Legend of Zelda: Link’s Awakening sur Game Boy

Le saviez-vous ? Le censure rode partout, même dans les jeux Game Boy. Avec un cas intéressant : celui de The Legend of Zelda: Link’s Awakening.

En résumé : le jeu de Nintendo a été censuré, mais pas dans tous les pays ni dans toutes les versions. Et une rumeur circule qui indique que le jeu est sorti dans les deux variantes en France.

Le premier exemple est un hippopotame que l’on rencontre dans le village des animaux. Dans la version japonaise et dans les versions européennes pour Game Boy classique, il a une poitrine et porte une sorte de toge, dans une parodie assez évidente des modèles pour la peinture. Dans la version américaine du titre, il a été simplifié pour supprimer la poitrine. Dans la version DX du titre (pour Game Boy Color), c’est la version censurée qui se retrouve dans toutes les versions hors du Japon, de ce que j’ai pu comprendre.

VF


Version censurée


VF


Version censurée


Version japonaise


Version censurée

Le second exemple, c’est une sirène. Dans la version japonaise du jeu, elle perd son bikini. Et dans cette version, la sirène va s’exclamer « キャーッ! エッチ! エッチー! » si vous nagez à ce moment, ce qui peut se traduite littéralement par « Kyaa! Pervert! Perveeert! » (en anglais). Encore une fois, la version française d’origine est assez proche. La sirène explique « Je nageais dans cette baie et les vagues ont emporté mon bikini. » et si vous nagez, elle s’exclame « Petit coquin ! » (j’ai récupéré le texte de la ROM). Bien évidemment, l’objet est bien un bikini et il n’y a pas non plus de censure dans la version allemande. Mais dans la version américaine, encore une fois, il y a un changement. La sirène perd un collier et pas son bikini. Et dans la version française de la version DX, la censure est appliquée, avec le texte suivant : « Je nageais dans la baie quand les vagues ont emporté mon Collier ! ». Et la réponse est moins amusante, avec un « J’ai déjà cherché par là. ». Vous trouverez les différentes versions du texte sur cette page, avec notamment la version anglaise avant la censure.

Le bikini


Le collier censuré

Une version censurée sur Game Boy en France ?

Dans l’ensemble, c’est assez ridicule, mais passons. Le sujet m’a intéressé, parce que j’ai trouvé quelques sources qui indiquent un truc bizarre : la sortie en France d’une version monochrome censurée. Le premier extrait vient a priori d’un magazine. Le deuxième de cette page.

Si étrange que cela puisse paraître, il existe 3 versions de “Link’s Awakening”: La première sur GameBoy; la deuxième – “choix des joueurs” – qui est une version censurée; et la version “Deluxe (DX)” qui reprend cette dernière en ajoutant la couleur et quelques nouveautés. Eh oui, contrairement à la pensée générale, ce n’est pas à la version couleur que l’on doit la censure mais à la deuxième itération monochrome (avec un fond rouge au lieu de doré). Elle est sortie bien plus tard que la première et a aussi été moins bien distribuée; la version couleurs venant après, il est normal qu’elle reprenne les censures et modifications existantes.

En effet il y a une troisième version, comportant la mention “choix des joueurs”, sortie en 1993 entre les deux principales versions.
Le jeu est monochrome, la tombe des couleurs n’existe donc pas, mais la censure a été appliquée (le collier de la sirène au lieu du bikini et l’hippopotame chez l’alligator peintre).
Cette version intermédiaire a été beaucoup moins distribuée et possède une boîte avec un fond rouge au lieu d’un fond doré.

Du coup, j’ai cherché… sans succès. Après avoir demandé à un spécialiste de la préservation (et renoncé à acheter la version en question, je n’ai pas 400 € pour ça) , j’ai eu cette réponse.

Il n’a pas été permis à ce jour de prouver qu’une telle version existerait.
Depuis les dumps que nous avons pu réaliser avec d’autres collègues en préservation communautaire (depuis des originaux complets).
Ainsi que de documents internes Nintendo “Lot Check” plus complets.

Après quelques recherches, j’ai trouvé une explication plausible. La version censurée existe en effet bien en français… mais pas en France. La version canadienne du titre se base visiblement sur la ROM américaine, donc avec la censure. Le texte est majoritairement identique à la version française… sauf pour la sirène. Elle dit « Je nageais dans la baie quand les vagues ont emporté mon Collier ! ». Mais le texte suivant diffère : « Pas la peine ! J’ai déjà exploré ce coin ! » (encore une fois, je suis allé dans la ROM). On perd donc l’allusion salace de la version originale, mais le texte n’est pas le même que sur la VF de la version DX. dans les faits, la version française censurée n’est a priori pas sortie en France et il y a peut-être eu une confusion avec la version canadienne (censurée). Ce n’est pas totalement impossible que les cartouches de la versions « Série Classic » contiennent la ROM de la version canadienne, mais je n’ai pas de preuve directe que c’est le cas pour autant.

La cartouche « Série Classic », possiblement censurée

Si vous avez une cartouche issue de la boîte rouge, ça m’intéresse tout de même, pour vérifier ça.