Tag Archives: 64 bits

La gestion du 64 bits sous Mac OS X

Apple et le 64 bits, c’est assez intéressant à analyser. J’avais déjà parlé du problème avec un des rares logiciels 64 bits pour PowerPC (le jeu d’échec), mais quand on regarde le (lent) passage au 64 bits, c’est plutôt étonnant.
application64bits

Les Power Mac G5 et le 64 bits (rigolons un peu)

En 2003, Apple lançait des machines équipées d’un processeur 64 bits, le PowerPC 970, alias G5 dans le jargon Apple, même si ce n’est pas réellement la cinquième génération de PowerPC. Avant de faire un sujet plus long sur le support du 64 bits dans Mac OS X, je me suis posé une simple question : existe-t-il des applications 64 bits pour PowerPC ?
501px-Apple_Power_Macintosh_G5_Late_2005_01

Apple et les pilotes 64 bits

Pour les machines qui sont incompatibles avec Mountain Lion, l’explication habituelle est l’impossibilité de démarrer en 64 bits. Impossibilité qui est en fait un simple bridage logiciel, le Mac Pro 2006 étant par exemple parfaitement capable de booter en 64 bits malgré un EFI 32 bits.

La raison principale vient en fait de l’absence de pilotes 64 bits pour les cartes graphiques de la famille Radeon 1000 (certains MacBook Pro, certains Mac Pro), de la famille GeForce 7 (certains Mac Pro, certains iMac) et des GMA d’Intel (GMA 950 et X3100). Et sans pilotes 64 bits, pas d’accélération vidéo et donc performances horribles…

Beaucoup ont tendance à penser que c’est un choix, qu’Apple n’a même jamais essayé de faire des pilotes pour ce type de GPU, dont les performances restent de toute manière assez faibles. Pourtant, ce n’est pas totalement vrai, au moins pour une des cartes. En effet, une version de Snow Leopard, la 10.6.2, proposait des pilotes 64 bits pour le GPU GMA X3100 de chez Intel. Mais la mise à jour suivante, la 10.6.3, a supprimé les pilotes en question.

Ils sont malheureusement inutilisables sous Mountain Lion (certains ont essayé), mais ça montre qu’Apple a essayé et a échoué. Dommage, sous Windows ou Linux, les cartes en question sont généralement supportées en 64 bits alors que paradoxalement les versions 64 bits des autres OS sont moins bien implantées que les versions 64 bits de Mac OS X…

OS X Mountain Lion : la fin du 32 bits

OS X Mountain Lion signe visiblement la fin du 32 bits : les machines dotées d’un EFI 32 bits (qui « empêche » de booter en 64 bits) ne sont plus supportées, les pilotes 32 bits ne sont plus acceptés et Apple pousse globalement vers le 64 bits. Si les applications 32 bits sont encore utilisables, OS X Mountain Lion lui-même est uniquement 64 bits.

Attention à un point : s’il est pour le moment possible de faire démarrer un appareil non supporté sous Lion (Mac Pro 2006, MacBook), rien ne dit que ce serra encore le cas à la sortie du système. En fait, il y a même beaucoup de chances que ce ne soit pas le cas : les pilotes des GPU sont encore 32 bits sur ce type de machine. On a le même problème qu’avec Lion : les Developper Preview permettait de lancer le système sur des modèles Core Duo (uniquement 32 bits, donc), alors que la version finale ne le permet pas, Apple a supprimé la version 32 bits du Finder dans la version finale.

Concrètement, en dehors des Mac Pro où il est éventuellement possible de mettre une carte graphique supportée et de démarrer en 64 bits en bidouillant, Mountain Lion va sonner le glas des MacBook, des iMac blanc et du premier MacBook Air.

Notons un point : toutes les machines supportées par OS X Mountain Lion sont dotées d’un EFI 64 bits (ce qui n’est pas le cas sous Lion). Si actuellement certains modèles démarrent avec le noyau 32 bits uniquement (les MacBook Pro Juin 2007 par exemple), c’est une limitation « marketing », ce document indique que tous les modèles supportés ont un EFI 64 bits, mais qu’il est parfois bridé. Rien n’empêche Apple de mettre à jour l’EFI/le système d’exploitation pour démarrer en 64 bits.

Lion sera bien uniquement 64 bits

Lion sera bien uniquement 64 bits : si les premières DP permettaient de l’installer sur un processeur 32 bits comme le Core Duo en bidouillant, la DP4 ne le permet plus, et pour une bonne raison : le Finder est uniquement 64 bits. Actuellement, Lion n’utilise pratiquement que du 64 bits, même si certaines vieilles machines en Core 2 Duo sont encore en noyau 32 bits (uniquement le noyau). On a longtemps pensé que c’était une limitation de l’EFI, mais il est visiblement possible de booter en 64 bits avec un EFI (ou un BIOS…) 32 bits.

Dans les faits, l’incompatibilité avec le 32 bits ne devrait pas gêner trop de monde : les Mac en Core Duo/Solo restent rares — premier MacBook, premier MacBook Pro, premier iMac, pas mal de Mac mini — et une partie peuvent, si c’est vraiment nécessaire, être mis à jour avec un Core 2 Duo (les Mac mini et les iMac). Après, il y aura quelques pilotes qui vont poser des problèmes s’ils ne sont pas 64 bits, mais ça devrait rester très rare.

Je rappelle tout de même que si le système est 64 bits, les applications 32 bits (sauf les pilotes) fonctionneront toujours.

Les iMac 2011 sont 64 bits

Petit truc que j’avais laissé passer : les iMac 2011 sont totalement 64 bits, comme les MacBook Pro 2011 et les Mac Pro 2010. Contrairement aux autres machines, ils démarrent donc sur le noyau 64 bits de Snow Leopard par défaut, alors que les anciens modèles ne proposaient ce noyau qu’en option. Ca ne change pas grand chose dans la pratique, mais ça accélère quelques programmes.

Bug des lecteurs optiques en 64 bits : corrigé, ou presque

Il y a quelques mois, on découvrait un bug dans Mac OS X en noyau 64 bits : les lecteurs optiques étaient très lents. Ce bug a été corrigé dans Mac OS X 10.6.7, mais uniquement dans la version livrée avec les MacBook Pro 2011… Pour les autres machines, Apple conseille de passer en noyau 32 bits, même pour les Mac Pro 2010, qui démarrent par défaut en 64 bits…

MacBook Pro 2011 : ils démarrent en 64 bits

Les derniers MacBook Pro sont les premiers portables de la marque à démarrer en 64 bits par défaut, alors que les anciens modèles de la marque démarrent sur un noyau 32 bits et peuvent (dans certains cas) passer sur le noyau 64 bits. Lion devrait généraliser le 64 bits sur toute la gamme.

Les Core Duo sont obsolètes cet été : Lion demande du 64 bits

Petit truc qu’on supputait : Mac OS X Lion demande un CPU 64 bits pour fonctionner et donc les Core Duo et Core Solo seront obsolètes cet été. Il faut au minimum un Core 2 Duo pour Lion, ce qui implique que les premiers iMac Intel, quelques MacBook, quelques Mac mini et quelques MacBook Pro n’auront pas accès à Lion. Pour les Mac Pro, ils sont tous 64 bits, ce n’est pas un problème.

Mac OS X 64 bits et les lecteurs optiques : c’est bien plus lent

J’en parlais ce matin, lecteurs optiques et Mac OS X 64 bits ne font pas bon ménage. J’ai vérifié — ma machine principale n’a pas de lecteur optique mais celle du bureau bien — et c’est assez flagrant : faire une image de Mac OS X prend 30 minutes environ en 32 bits et 1 heures et 10 minutes en 64 bits. Donc si vous travaillez souvent avec des DVD, restez en 32 bits.