Tag Archives: iTunes Match

iTunes Match et le contenu explicite

Amusant : iTunes Match censure certains contenus. Si certains titres de chansons voient le nom modifié avec des étoiles (genre « Vaut mieux en rire que s’en f***re » de Didier Super), Apple a d’autres formes de censure. Sur certains morceaux, il existe en effet des versions « Explicit » et des versions « Clean ». Dans certains cas, l’artiste propose deux versions de la chanson, dont une clean modifiée pour supprimer les mots grossiers, mais parfois il y a simplement des bips pour cacher les mots grossiers.

iTunes Match et les clips musicaux : attention

Juste une petite remarque, soulevée par Monsieur X de On Refait Le Mac : attention à iTunes Match avec les clips musicaux.

iTunes Match et les catalogues nationaux

Bonne nouvelle, visiblement iTunes Match se moque des catalogues nationaux. Enfin, de ce que j’ai pu tester : j’ai pas mal d’album mis en correspondance alors qu’ils ne sont pas disponibles sur le magasin en ligne français mais bien dans d’autres pays. Bonne nouvelle, donc. En espérant qu’un jour les catalogues soient unifiés, j’en ai marre de chopper des cartes iTunes d’autres pays pour acheter certains morceaux…

iTunes Match et iTunes in the Cloud : dans quels pays ?

Apple vient (enfin) d’annoncer dans quels pays iTunes Match est disponible. On trouve donc l’Australie, la Belgique, le Canada, la France, etc. En tout, il y a 17 pays.

iTunes Match : faire correspondre certains morceaux

Si jamais iTunes Match ne trouve pas certains de vos morceaux encodés depuis un CD, il y a une raison, surtout si c’est le dernier morceau de l’album. En effet, sur beaucoup de CD, le dernier morceau est suivi d’un blanc et enfin d’un « morceau caché ». Sur les versions numériques, ce n’est pas le cas et le morceau caché est noté comme étant un morceau classique. On a donc deux fichiers pour iTunes Match alors que la bibliothèque en contient un seul, très long et intégrant deux morceaux.

Watermark et iTunes Match : comment supprimer l’adresse e-mail

Avec iTunes Match, Apple propose de télécharger des fichiers sans DRM mais pas sans indications. En effet, les fichiers contiennent deux champs qui vous identifient. Le premier, que l’on ne peut pas effacer facilement, contient votre nom. Le second contient l’adresse e-mail liée à votre compte iTunes. Si jamais vous avez peur que cette adresse se retrouve dans la nature (même si a priori il n’y a aucune raison pour ça…), il est possible de l’effacer avec un petit programme qui s’appelle Subler.

iTunes Match : comment blanchir la musique ?

iTunes Match, c’est un bon moyen de se faire une bibliothèque musicale de qualité. Si à mon sens l’idée de rendre légale la musique est un peu surestimé, dans le sens où il est tout de même nécessaire d’avoir une version « légale » au départ, c’est tout de même assez efficaces.

Un petit pas à pas pour améliorer la qualité de votre musique, donc.

Passer outre une limite d’iTunes Match

Si iTunes Match n’est pas disponible en France (et difficile à activer, même avec un compte US), il est intéressant de voir que les (rares) limitations d’Apple sont déjà outrepassées. Une d’entre-elle est le fait qu’iTunes l’analysera pas les morceaux qui sont encodés avec un bitrate faible (typiquement moins de 96 kilobits/s). Vos oreilles ne doivent pas vous aimer si vous avez ce genre de fichiers, mais bon…

iTunes Match et la limite des 25 000 morceaux

Une des limites d’iTunes Match, c’est celle des 25 000 morceaux. Apple n’indique pas trop ce qui se passe quand on dépasse ce nombre, mais un ami qui a essayé a eu la réponse : ça ne veut même pas s’activer. En gros, les grands amateurs de musique doivent se méfier…

iTunes Match : les fichiers illégaux… resteront des fichiers illégaux

Depuis quelques jours, iTunes Match est disponible aux Etats-Unis. iTunes Match, c’est un service annoncé rapidement (par moi y compris) comme une sorte de licence globale, un système qui valide le piratage, le graal des amateurs de musique. Imaginez, Apple va « légaliser » votre musique téléchargée sur BitTorrent et en plus en améliorant sa qualité… Mais en fait, il n’en est rien, une fois qu’on réfléchit un peu sur le service. Un fichier illégal va rester… un fichier illégal.