Tag Archives: veille

Mise en veille prolongée automatique des Mac 2012 : c’est un coup de l’Europe

J’en parlais la semaine dernière, Apple a modifié un truc assez subtil dans les Mac 2012 : quand ils sont en veille sur secteur, les ordinateurs s’arrêtent automatiquement après 4 heures, et passent donc en veille prolongée. J’expliquais comment régler ce souci et je me posais la question de la raison ce cette fonction bizarre. J’ai eu une réponse chez Apple : c’est la faute de l’Europe.

Régler le délai de mise en veille des disques durs

Si vous avez envie de régler le délai de mise en veille des disques durs finement, ce n’est pas possible réellement sous Mac OS X. Par défaut, la mise en veille est réglée sur 10 minutes quand vous cochez la case « mettre en veille dès que possible », ce qui peut être vite énervant avec un disque dur externe, qui va s’éteindre et se rallumer dès qu’il y a une demande (comme une sauvegarde Time Machine). Dans mon cas, je préfère un bruit régulier que des démarrages intempestifs de mon disque dur…

La solution vient comme souvent de la ligne de commande. Il faut simplement taper la ligne suivante et entrer une valeur en minute. La valeur 0 empêche la mise en veille (sous Snow Leopard et plus), attention à l’autonomie donc…

sudo pmset -a disksleep 10

La mise en veille de Lion est plus efficace

Depuis quelques années, Apple propose une mise en veille « intelligente » avec Mac OS X : à la mise en veille, une copie de la RAM est écrite sur le disque dur mais la RAM reste alimentée. Ca permet d’avoir les avantages de la veille classique (on rallume simplement le système) et de la veille prolongée si la batterie se vide entièrement : c’est la copie sur le disque dur qui est récupérée.

Et avec Lion, il y a une petite nouveauté : le système écrit moins. Typiquement, le système écrit donc à chaque mise en veille l’équivalent de la RAM utilisée sur le disque dur. Ce qui peut prendre un certain temps avec un disque dur, par exemple. Avec Lion, la mémoire est d’abord compactée et ensuite écrite sur le disque dur. Lors d’un petit test, le système a par exemple trouvé 1,5 Go à écrire (environ) et a écrit réellement environ 700 Mo. Sur un système chargé en RAM et très utilisé, ça peut monter plus haut. Avec un SSD, ça permet de mettre en veille plus vite et d’éviter les écritures inutiles, ce qui est un bon point.

Souci du détail : la mise en veille (bis)

Dans mon premier « souci du détail », je parlais de la LED de mise en veille des ordinateurs Apple, dont les pulsations sont calquées sur la respiration d’une personne endormie. Mais il y a un autre « souci du détail » lié à cette LED : la gestion de sa luminosité. Hier, on apprenait que l’iMac 2011 avait un capteur de luminosité pour régler la luminosité de l’écran LCD automatiquement, mais les iMac ont depuis longtemps un capteur de ce type, mais pour un autre usage. Depuis l’iMac G5 de seconde génération, qui porte le nom d’iMac G5 (Ambient Light Sensor) — il y a un capteur de luminosité qui est là pour régler la LED de mise en veille de la machine.

Car Apple pense à tout : la LED de mise en veille est plutôt puissante, pour bien montrer que l’iMac est en veille mais pas éteint, ce qui pose des problèmes dans le noir, surtout pour les gens qui dorment dans la même pièce que l’iMac. Et depuis cette seconde génération d’iMac G5, donc, la LED en question adapte sa puissance à la luminosité ambiante et est donc beaucoup moins puissante la nuit.

Lion et la mise en veille : bonne nouvelle

Bonne nouvelle pour ceux qui utilisent un portable Apple et un écran externe, Mac OS X Lion va vous plaire. En effet, sous Mac OS X 10.6 (et avant), fermer le capot d’un Mac relié à un écran externe met l’ordinateur en veille — logique — et il faut brancher un périphérique USB pour qu’il se réveille uniquement sur l’écran externe. Pas pratique. Avec Lion, fermer le capot transfère directement l’image sur l’écran externe, sans le passage par la veille. Pratique.