Le Power Mac G3 a servi à tester iOS

Truc amusant vu dans un sujet sur iOS : Apple a testé iOS… sur un Power Mac G3. Visiblement, le développement d’iOS a été effectué au départ sur un Power Mac G5 (le meilleur modèle d’Apple à l’époque) avant de passer sur deux plateformes matérielles très différentes…
C36961 FAMILY_LOW

La première est donc le Power Mac G3 Bleu, qui était le Mac le moins puissant capable de supporter Tiger, la version de Mac OS X à l’époque. Un Power Mac G3, c’est un G3 entre 300 et 450 MHz et de la mémoire RAM comptée en Mo (128 Mo de base, 1 Go au maximum).

L’autre plateforme de développement était basée sur une puce i.MX31 de chez Freescale (Motorola), un SoC très semblable à celui utilisé finalement dans l’iPhone : comme la puce Samsung, il intègre un core ARM11 et un GPU PowerVR MBX Lite.

Point amusant, le papier explique qu’Apple a développé deux interfaces en même temps pour l’iPhone : l’interface réelle, que Steve Jobs, Scott Forstall et quelques privilégiés utilisaient, et l’interface « Skankphone » pour les autres. Interface qui a été leakée dans un firmware issu d’un prototype d’iPhone