Dessiner sur un CD : LabelTag (4)

Pour terminer la série, je voulais tester LabelTag, la technologie de Lite-On, qui permet – comme DiscT@2 – de dessiner sur la partie dédiée aux données. Mais de temps en temps, je me plante, et mon budget est un peu léger pour chercher un modèle précis. Je m’explique.
CD-800x800

Lite-On dispose de quelques graveurs LabelTag à son catalogue, dont le iHAS524 et le iHAS624. Ces modèles sont rares et onéreux, mais partagent la même mécanique que les iHASx24. En gros, Lite-On segmente : le 124 est basique, le 224 propose LightScribe, le 324 propose Smart Erase (effacement des disques gravés), le 424 propose Smart Erase et LightScribe, le 524 possède LabelTage et Smart Erase et le 624 la totale. En pratique, on peut donc « crossflasher » les lecteurs, c’est-à-dire transformer un modèle en un autre… quand on a la bonne révision.

Mon erreur a été d’acheter un iHAS124 en espérant le flasher. Mais j’ai reçu un iHAS124 E, la dernière révision, qui n’a pas d’équivalent 524 ou 624 et ne peut donc pas devenir compatible LabelTag. Vu que je ne compte pas me ruiner en lecteur optique (j’en ai déjà beaucoup trop), je vais abandonner.

Si quelqu’un a un iHAS124A ou iHAS124B (c’est écrit sous le lecteur), ça m’intéresse : je peux l’échanger contre un iHAS124E qui n’a jamais servi…