Du SCSI dans un iMac

Le premier iMac, sorti en 1998 (il y a ~18 ans) réservait quelques surprises. Il était possible, à travers un connecteur propriétaire, de brancher une carte SCSI.
2000px-Scsi_logo.svg

Sur la première génération d’iMac, Apple avait en effet laissé un connecteur propriétaire sur la carte mère. Appelé mezzanine, il fournissait en fait l’équivalent d’un bus PCI dans un format propriétaire. Quelques cartes à ce format existe : une Voodoo 2 (que je cherche) et deux cartes SCSI chez Formac. La première fait aussi office de carte TV, alors que la second – que je possède – se limite à du SCSI.

La carte propose un bus externe en SCSI 68 pins (VHDCI, je crois, une prise très fine) et des traces sur le PCB montrent qu’il est possible de brancher directement des nappes SCSI 50 broches ou 68 broches. En fait, le manuel de la carte montre une carte complète.

Cette version a des prises internes

Cette version a des prises internes

L’installation nécessite de démonter entièrement l’iMac, la carte se place en effet sous la carte mère et un emplacement au niveau des connecteurs permet de sortir la prise. Après l’achat d’un câble et la mise à jour de la carte – obligatoire avec les derniers firmware d’iMac – en version 1.4.9 au minimum, ça fonctionne. Il suffit d’utiliser les outils de Formac (ou le SCSI Manager d’Apple) pour formater et monter les périphériques. La carte de Formac est compatible SCSI-3 (Ultra Wide SCSI), soit 40 Mo/s au maximum. Mac OS 9 reconnaît parfaitement la carte et permet de démarrer directement sur un périphérique.

Le port mezzanine (en blanc)

Le port mezzanine (en blanc)


La carte installée

La carte installée


La sortie

La sortie

Pour les tests, j’ai utilisé un vieux disque dur externe de 1 Go et un Syquest 270 Mo, sans problèmes particuliers à part la valse des adaptateurs et des câbles, un classique en SCSI.

L'outil voit la carte

L’outil voit la carte


Un Syquest 270 Mo (monté)

Un Syquest 270 Mo (monté)


On peut démarrer dessus

On peut démarrer dessus