AppleWorks pour Windows

Avant iWork, Apple – plus exactement sa filiale Claris – développait une suite bureautique, AppleWorks. Point amusant, AppleWorks ne fonctionne plus sur les Macintosh depuis quelques années, mais la version Windows, elle, peut parfaitement s’utiliser sous Windows 10.
capture-decran-2016-11-20-a-16-16-51-copie

Claris a proposé ClarisWorks (puis AppleWorks) pour Windows dès 1993, avec une dernière version sortie en 2004. AppleWorks 6.2.2 (pour Windows) fonctionne encore parfaitement sur un Windows 10, même 64 bits, alors que les versions Mac (6.2.8 pour Mac OS et 6.2.9 pour Mac OS X) ne sont plus vraiment utilisables depuis un moment. La première parce que Mac OS 9 est mort depuis longtemps, la seconde parce qu’AppleWorks n’a jamais été porté sur les processeurs Intel et qu’Apple a abandonné les PowerPC et Rosetta en 2010 avec Mac OS X Lion.

Si vous voulez installer AppleWorks sous Windows, petite astuce : vous devez installer QuickTime avant (par exemple en passant par iTunes).

L'installation

L’installation

AppleWorks intègre pas mal de logiciels : un traitement de texte, un tableur, un gestionnaire de bases de données, un programme de dessin, un programme de retouches (assez basiques dans les deux cas) et un logiciel dédié aux présentations.

Le choix de l'application

Le choix de l’application


Traitement de texte

Traitement de texte


Tableur

Tableur


Dessin

Dessin

Attention, si AppleWorks peut enregistrer dans des formats compatibles avec les vieilles versions de Microsoft Office (les versions .doc, .xls, etc. sans le x), la compatibilité avec les outils modernes pose évidemment des soucis. Microsoft Office n’ouvre évidemment pas les fichiers AppleWorks et iWork (la suite bureautique d’Apple) ne le fait plus depuis la version ’08. En clair, si vous avez des fichiers AppleWorks, un vieux Mac ou une machine Windows va s’imposer pour récupérer les données.