Les Mac et les Blu-ray Ultra HD [MAJ]

Depuis 2016, vous pouvez acheter des Blu-ray Ultra HD, qui offrent une qualité d’image bien supérieure à celle des Blu-ray classiques. Mais comme avec les Blu-ray classiques, ça ne fonctionne pas sous macOS. Ni, plus étonnant, sous Windows 10.

Je vous laisser aller lire la page consacré au sujet dans Canard PC Hardware, mais – en schématisant – la lecture de Blu-ray Ultra HD demande un lecteur physique compatible et quelques spécificités matérielles, en plus – bien évidemment – de Power DVD Ultra 17. Ce qui est intéressant, c’est que même si les Mac peuvent sembler compatibles, ils ne le sont pas.

D’abord, le lecteur. Les Blu-ray Ultra HD contiennent entre 50 et 100 Go de données, sur trois couches au maximum. Un lecteur de Blu-ray classique ne peut pas lire les données, même s’il est compatible Blu-ray XL. Quelques lecteurs LG, j’en avais déjà parlé, peuvent lire les données mais ne peuvent pas décoder les films, faute de compatibilité avec les DRM. Je vous passe les détails, mais quelques autres lecteurs LG peuvent servir à lire les films sous Windows. C’est assez cher (~80 € pour un lecteur slim) et c’est évidemment en externe dans un Mac. Bonus désagréable, le lecteur est franchement bruyant pendant la lecture.

Le lecteur LG, compatible

Ensuite, la partie logicielle. Power DVD Ultra 17 demande pas mal de choses pour décoder un film. D’abord, un processeur Core de 7e génération (Kaby Lake), ce qui limite le choix dans les Mac : seuls les modèles de 2017 sont compatibles. Ensuite, il faut obligatoirement une puce Intel HD pour le décodage vidéo, et – si vous voulez utilisez un téléviseur ou un écran Ultra HD – elle doit être reliée à une sortie HDMI 2.0 avec HDCP. En théorie, ça fonctionne avec un adaptateur USB-C vers HDMI 2.0, mais par contre ça bloque directement sur les MacBook Pro 15 pouces : sous Windows, seule la carte graphique dédiée (Radeon HD) fonctionne. C’est d’ailleurs un souci sur pas mal de PC portables : dès qu’un écran externe est branché, beaucoup de modèles passent automatiquement sur le GPU dédié (comme les Mac sous macOS) et empêchent le décodage des Blu-ray Ultra HD.

L’outil de vérification

Le dernier point, bloquant sur Mac, vient de la gestion des DRM. Les Blu-ray Ultra HD utilisent l’AACS 2.0 et Power DVD Ultra 17 demande la prise en charge des instructions SGX pour sécuriser les clés dans la mémoire. Il s’agit d’instructions disponibles dans les dernières générations de puces Intel qui permettent de protéger une partie de la mémoire. Si c’est parfois bloquant sous Windows, avec l’obligation de modifier des paramètres de BIOS et d’installer des outils Intel pour activer proprement la prise en charge, c’est tout simplement impossible actuellement avec les Mac via Boot Camp. L’UEFI d’Apple n’active pas les instructions en questions et ne propose pas de solutions pour le faire. Et sans SGX, pas de Blu-ray Ultra HD.

Actuellement, la seule machine où j’ai réussi à lire un film est un NUC équipé d’un CPU Kaby Lake et d’une sortie HDMI, le tout sous Windows 10 à jour. Peut-être qu’une mise à jour de l’UEFI d’Apple ou de Boot Camp activera les instructions SGX, mais actuellement ça ne fonctionne pas (en tout cas sur un MacBook Pro). Si quelqu’un a un MacBook Pro 13 pouces de 2017 sous Windows 10, ça m’intéresse de voir ce que donne l’outil de CyberLink, spécialement si SGX fonctionne.

Bon, par contre, on peut parfaitement lire et décoder un rip de Blu-ray Ultra HD sans DRM…

MAJ : un lecteur (merci Vincent) a testé l’outil de Cyberlink sur un MacBook Pro 13 pouces Touch Bar. SGX est désactivé, ce qui empêche donc de lire les Blu-ray Ultra HD. Dommage.

Sur un MBP 13