L’influence du Thunderbolt sur un eGPU Thunderbolt 3

Lors des tests du eGFX Breakaway Puck, j’ai tenté un truc : diminuer peu à peu la bande passante du bus pour voir l’impact. J’ai fait quatre tests : en Thunderbolt 3 (40 Gb/s), en Thunderbolt 2 (20 Gb/s), en Thunderbolt 1 (10 Gb/s) et enfin en Thunderbolt 1 avec une chaîne chargée (moins de 10 Gb/s).

Pour les tests en Thunderbolt 3, c’était simple : branchement direct. Pour le Thunderbolt 2, j’ai mis un adaptateur Thunderbolt 2 vers 3 côté boîtier, un Thunderbolt 2 vers 3 côté Mac et un câble Thunderbolt entre les deux. Pour forcer le Thunderbolt 1, même chose mais avec un boîtier (vide) entre les deux. Enfin, la chaîne chargée comprenait un écran Thunderbolt, deux eSATA Hub (LaCie), un Little Big Disk (LaCie) et un dock Thunderbolt CalDigit. C’est le maximum en Thunderbolt (six périphériques) et chaque appareil nécessite une partie de la bande passante.

L’adaptateur Apple, réversible


40 Gb/s en Thunderbolt 3


20 Gb/s en Thunderbolt 2


10 Gb/s en Thunderbolt 1

LuxMark et GeekBench

Avec le test OpenCL LuxMark, l’impact reste très faible : ~12 200 en Thunderbolt 3, ~12 300 en Thunderbolt 2 (oui, un peu plus) et ~12 000 en Thunderbolt 1. Avec Geekbench (un test que je n’aime pas trop, mais il n’existe pas des masses de logiciels), le meilleur score est en Thunderbolt 2 (107 049), suivi du Thunderbolt 3 (104 748), du Thunderbolt 1 (95 433) et enfin du Thunderbolt 1 “chargé” (92 190).

La différence reste assez faible : même dans des condition pas franchement optimales, on a 86 % des performances du meilleur cas et le boîtier reste nettement plus rapide que la carte interne (55 929).

CineBench et Unigine Valley

J’ai testé avec un écran externe (Apple Cinema Display) et avec CineBench, on perd vraiment en passant d’une norme à une autre. En Thunderbolt 2 ou 3, le test donnc 76 fps environ. En Thunderbolt 1, on passe à seulement 54 fps. En Thunderbolt 1 en fin de chaîne, ça descend même à 26 fps, soit à peine 1/3 des performances.

76 fps quand tout va bien


25 fps quand tout va mal

Unigine Valley, avec les réglages Extrême HD, donne 33 fps en Thunderbolt 3 (de 20 à 60 fps), 32,5 fps en Thunderbolt 2 (de 20 à 58 fps), 28 fps en Thunderbolt 1 (de 17 à 51 fps) et 20 fps dans le pire des cas (de 14 à 36 fps). En comparaison, le GPU interne atteint péniblement 15 fps (entre 9 et 26 fps).

Dans le pire des cas

Thunderbolt 2 ou 3, un gain toujours présent

Ce qui est intéressant, c’est que la différence entre Thunderbolt 2 et 3 est pratiquement nulle en pratique, et que le passage en Thunderbolt 1 ne diminue finalement pas tant que ça les résultats. Et, surtout, un eGPU milieu de gamme (Radeon RX 570) offre un gain intéressant par rapport au GPU interne même dans les pires conditions. Attention tout de même, brancher un boîtier Thunderbolt 3 sur un Mac Thunderbolt 2 va nécessiter un adaptateur Thunderbolt 2 vers Thunderbolt 3 et un câble Thunderbolt, soit à peu près 100 €. Un point à prendre en compte, surtout quand un eGPU comme le Sonnet vaut déjà 675 €.