Ripper un Blu-ray Ultra HD sur un Mac

J’ai déjà parlé plusieurs fois des Blu-ray Ultra HD, et il est maintenant possible de “lire” un Blu-ray Ultra HD sur un Mac. Plus exactement, on peut ripper le contenu de certains disques, les clés se sont retrouvées sur le Net.

En gros, on trouve 72 clés AACS pour des films en Blu-ray Ultra HD sur les forums de Doom 9. Les clés, couplées au bon lecteur, permettent de décoder le contenu des films de la liste. Actuellement, ça fonctionne avec MakeMKV mais pas VLC (en tout cas, je n’ai pas réussi) mais a priori, ça ne devrait pas nécessiter trop de boulot.

Le matériel nécessaire

C’est là que c’est intéressant. Sur le marché, vous trouverez deux types de lecteurs capables de lire les Blu-ray Ultra HD. Les lecteurs certifiés (nécessaires pour lire un film avec Power DVD, par exemple) et les lecteurs “friendly”. Ces derniers lisent la structure mais ne prennent pas en charge l’AACS 2.0. Et grâce à cette particularité, il est possible de ripper les films. Du coup, ça ne fonctionne pas avec les lecteurs certifiés.

Actuellement, on ne trouve que quelques lecteurs de ce type sur le marché, et je pense qu’ils vont vite être (très) recherchés : le LG BH16NS55 (~80 €), le LG WH16NS40 (~100 €), l’Asus BW-16D1HT (~75 €) et le LG BE16NU50 (externe, plus cher, ~160 €). J’ai testé avec le premier, je n’ai pas essayé les autres, mais les retours indiquent que ça fonctionne.

Ensuite, il suffit de télécharger MakeMKV (dernière version) et de mettre les clés dans un fichier KEYDB.cfg à placer dans le dossier de MakeMKV (typiquement ~/Library/MakeMKV). Normalement, ensuite, MakeMKV devrait pouvoir ripper un film s’il est dans la liste (comme ici avec Seul sur Mars). Comptez une bonne quarantaine de minutes (le lecteur fonctionne en 4x, ~20 Mo/s).

MakeMKV en cours de rip

Le MKV en sortie n’est normalement pas compressé, donc c’est assez gros (42 Go dans mon cas). Pour la lecture, Iina sur Mac fonctionne bien, sinon un passage en MP4 avec Subler passe bien. Bien évidemment, pour lire de l’Ultra HD en HEVC, je vous conseille un Mac rapide ou récent (les derniers MacBook Pro et iMac décodent le HEVC matériellement).

Le résultat

J’ai aussi rippé le seul Blu-ray Ultra HD en 2160p60 (60 images/s au lieu de 24). Le film fait ~75 Go une fois débarassé des langues “inutiles” (je garde la VO et la VF) et QuickTime lit parfaitement le fichier.