Une carte Ethernet externe, en SCSI

Récemment, j’ai un peu trouvé le Graal : un adaptateur SCSI vers Ethernet Asante (EN/SC) à 1 €. Sans alimentation (heureusement, j’en ai trouvé une) mais ça reste une excellente affaire : ce type d’appareil se négocie souvent bien plus cher.

Le côté matériel, spécialement sur ma version est complet : deux prises SCSI en DB25, une alimentation en 12 V (attention, l’appareil demande de l’AC – courant alternatif – alors que la majorité des appareils actuels sont en DC) et trois prises réseau. Il fonctionne en effet en RJ45 (10BASE-T), en BNC (coaxial, 10 Mb/s aussi) et en AUI (un format plus ancien et assez rare). Un petit switch en face avant permet de choisir la norme. C’est assez gros, mais Asante a proposé des versions Mini, d’autres adaptées aux PowerBook, etc.

Des LED et de l’AUI


SCSI, coaxiale, RJ45

Astuce avant de commencer : ne tentez pas sur une machine à base de PowerPC ou de 68040 (avec la même version que moi) : ça peut planter totalement Mac OS. Le problème ne se pose pas avec toutes les versions des adaptateurs d’Asante, mais méfiez-vous. L’EN/SC classique comme le mien ne fonctionne pas sur les machines à base de 68040 et sur certaines à base de 68030. Il vaut mieux lire le readme. Pour les pilotes, rien de compliqué : ils sont disponibles sur le site d’Asante (plutôt sa sauvegarde). Il s’agit d’un installeur unifié pour toutes les cartes de la société, qui est fourni sur une image de disquette 3,5 pouces. Vous pouvez la monter ou l’écrire directement sur une disquette. Attention, l’appareil doit être branché et allumé pour installer le pilote.

La partie la plus compliqué va généralement être d’installer le pilote, surtout si vous n’avez pas d’autres vieux Mac avec un lecteur de disquettes. Plusieurs solutions existent (LocalTalk vers Ethernet, série, etc.) mais j’ai un peu triché : j’ai utilisé l’EN/SC sur un Macintosh LC III qui avait déjà une carte Ethernet en interne. Une fois que c’est installé, rien de spécial : la carte apparaît dans le tableau de bord “réseau”, et on peut la choisir pour l’Apple Talk. J’ai accédé sans soucis à mon partage sur Raspberry Pi.

Sous System 7.1

Dans la pratique, ça semble aussi rapide qu’une carte 10 mégabit/s interne, en tout cas sur un vieux Mac. C’est surtout un peu plus pratique à installer qu’une carte interne et (parfois) la seule solution pour avoir de l’Ethernet comme sur le Macintosh Classic ou sur certains PowerBook.