Un juke-box CD-ROM sur un Mac

Lors de mes recherches sur eBay, je suis tombé sur un périphérique intéressant : un chargeur de CD-ROM Pioneer. Proche des appareils présents dans certains véhicules, il permet de charger six CD-ROM dans un lecteur assez compact, avec un accès rapide.

TL;DR : Pioneer a proposé des lecteurs de CD-ROM SCSI qui permettaient de gérer six disques dans un seul boîtier.

L’avant du lecteur

Le chargeur de Pioneer (DRM-624X) se présente sous la forme d’un gros lecteur de CD-ROM externe. Il offre quelques réglages (terminaison, ID, etc.), une alimentation interne et deux prises SCSI Centronics. Le boîtier qui contient les CD est assez épais, et un système rotatif permet d’insérer les disques un à un. Techniquement, le lecteur reste un modèle assez basique : il s’agit d’un lecteur 4x (600 ko/s) avec 128 ko de cache, rien d’extraordinaire donc.

La cartouche sortie


SCSI, alimentations, sortie audio, etc.

Lors de mes premiers tests, ça ne fonctionnait pas, et après quelques essais, j’ai ouvert le boîtier, démonté le bloc, nettoyé et tout remis en place. Une fois la maintenance effectuée, pas de soucis. Autre petit problème que j’ai eu, je n’avais pas bien vérifié les indications et j’ai placé les disques dans le mauvais sens. Dans le caddy (tm, je crois) du lecteur, les disques doivent être placé avec l’étiquette vers le bas et donc la partie lisible vers le haut, ce qui n’est pas très intuitif.

La cartouche


Le CD doit être placé à l’envers

Une fois le lecteur branché et le tableau de bord de Pioneer installé, tous les disques montent. Le passage entre les disques reste assez lent (comptez au mieux 5 secondes) mais ça reste assez pratique. Le tableau de bord permet de soit afficher tous les lecteurs, soit un seul. Il permet aussi d’empêcher le lecteur de vérifier tous les disques si vous n’en avez pas inséré six dans le bloc. J’ai testé avec un Macintosh LC sous System 7.1, un Power Mac G3 Beige sous Mac OS 9.2.2 et le même Mac sous Mac OS X 10.2. Dans les trois cas, ça fonctionne, mais sous Mac OS X ça prend énormément de temps. Le changement de CD (physique) reste un peu compliqué et la solution la plus efficace (vraiment) consiste à redémarrer.

Sous Mac OS 9.2.2


Les six CD montés


Un raccourci pour passer d’un disque à un autre


Mac OS X voit les différents lecteurs


Six CD montés

Dans les trucs à savoir, impossible de charger les disques avec mon adaptateur USB vers SCSI. Et si vous utilisez Windows ou un OS idiot qui montre automatiquement les lecteurs vides, le boîtier de Pioneer va montrer six lecteurs.

Mais comment ça fonctionne ?

Pioneer a proposé pas mal de solutions pour des lecteurs capable d’avaler plusieurs disques, avec parfois des solutions compliquées. Ici, ça reste assez simple dans l’absolu : le bloc optique se déplacer sur l’axe vertical. Il se place à la bonne hauteur et le bras fait ensuite sortir un des compartiments du bloc contenant les CD pour la lecture. Au changement de disque, le bras rentre le compartiment, le bloc optique se déplace et le bras sort le CD suivant. Le passage d’un CD à un autre prend environ 5 secondes, c’est assez bruyant et évidemment un peu plus long quand on passe du premier au sixième, mais ça fonctionne. Par contre, c’est franchement lent à l’insertion du bloc complet, le temps de lire les éventuels six CD. Le seul défaut, c’est que les CD doivent être placé vers le haut, étant donné que le bloc est orienté vers le bas. J’ai fait une petite vidéo de l’insertion du bloc et des six CD. Par défaut, le dernier disque tourne et reste celui choisi (et visible) par l’OS.

La lecture de CD audio

Pioneer livrait un petit logiciel de lecture de CD, capable de commander le lecteur et de choisir le CD à utiliser. Comme souvent avec les anciens lecteurs externes, l’audio sort directement du boîtier, qui propose des prises RCA et une sortie jack en façade avec le contrôle du volume. Il faut donc se contenter du DAC interne du lecteur.

Sous System 7.1, avec le lecteur de CD Audio