Par quoi remplacer un boîtier AirPort Express ?

Récemment, Apple a annoncé l’arrêt de la commercialisation des produits AirPort et donc de la gamme AirPort Express. Mais sans les boîtiers Apple, comment faire du AirPlay facilement ? Petit guide.

TL;DR : Pour AirPlay, un AirPort Express d’occasion ou un Apple TV. Pour le Wi-Fi… n’importe quel boîtier moderne.

J’ai évoqué récemment les différentes manières de remplacer un boitier Time Capsule pour les sauvegardes, passons maintenant à l’AirPort Express. L’AirPort Express reste un produit assez paradoxal : en tant que point d’accès Wi-Fi, c’est complètement dépassé. Mais en tant que récepteur AirPlay, il va être difficile de remplacer le boîtier.

La partie Wi-Fi

Soyons clair, la partie Wi-Fi de l’AirPort Express n’a pas d’intérêt en 2018. Si les Time Capsule et AirPort Extrême offrent des performances élevées (même pour les standards de 2018), ce n’est franchement pas le cas des Express. La dernière version propose juste du 802.11n en 2×2 (300 Mb/s) sur une interface Ethernet à 100 Mb/s. C’est lent, votre Box doit faire au moins la même chose et sûrement mieux. Le boîtier a juste l’avantage d’être discret et de permettre de partager une imprimante USB. Mais n’achetez pas l’AirPort Express pour du Wi-Fi, même en occasion : d’autres font mieux pour moins cher. Chez Netgear, D-Link, TP-Link (etc.), vous pouvez trouver des point d’accès 802.11ac capable d’atteindre des débits jusqu’à cinq fois plus élevés que l’AirPort Express pour à peu près le même prix (~100 €).

L’AirPort Express 2012 : Ethernet, USB, audio

La partie audio

L’AirPort Express est souvent utilisée pour la partie audio, via AirPlay (sur mon bureau, j’ai un modèle 2012 relié en optique à un Apple Hi-Fi). La compatibilité AirPlay fonctionne bien et – produit Apple oblige – le résultat ne pose pas de soucis de compatibilité. Malheureusement, remplacer l’AirPort Express va être un problème : il n’existe tout simplement pas de produits équivalents.

La solution la plus simple : Acheter un boîtier AirPort Express d’occasion. Même le modèle original de 2004 fonctionne encore en AirPlay avec un Mac ou un appareil iOS de 2018. Les AirPort Express ont une sortie jack analogique et optique, fonctionnent bien pour de la musique (la sortie optique fonctionne en 44 kHz) et les versions 802.11n sont fiables (ce n’est pas le cas de l’original, en 802.11g). Attention quand même, la configuration nécessite parfois un vieux Mac (pour la version 11g de 2004).

La version 2004/2008

L’alternative Apple : L’Apple TV. C’est moins souple sur l’installation – il faut généralement relier un téléviseur pour que ça fonctionne – et vos enceintes doivent accepter un signal numérique, mais ça fonctionne. Attention, les Apple TV 2G et 3G ont une sortie optique (pas d’analogique) qui force la sortie en 48 kHz et les Apple TV 4G et 5G (4K) n’ont qu’une sortie HDMI. Avec les versions 4 et 5, vous pouvez même profiter d’AirPlay 2.

L’Apple TV et sa sortie optique

Un appareil AirPlay : Une solution qui semble logique, presque évidente, mais qui a un gros problème : les périphériques AirPlay “officiels” sont dans 99 % des cas des enceintes. L’intérêt de l’AirPort Express, c’était de transformer une enceinte en récepteur AirPlay. Il existe d’excellentes enceintes AirPlay (et même AirPlay 2 d’ailleurs, comme le HomePod) mais il s’agit… d’enceintes. Quelques rares récepteurs proposent des sorties analogiques ou numériques, mais il s’agit soit d’amplis compatible AirPlay (chez Yamaha par exemple) assez onéreux, soit de chinoiseries avec une version open source d’AirPlay. Dans le premier cas, le budget explose vite, dans le second, la compatibilité peut disparaître avec une MAJ d’iOS ou macOS (et n’espérez pas une mise à jour du côté de l’appareil). Ils restent simples à “détecter” : si c’est moins de 50 € et sans logo AirPlay, c’est problématique. Dans la majorité des cas, vous aurez d’ailleurs plutôt un “compatible iPhone” ou un “AirMusic” (par exemple). En pratique, donc, personne ne propose ce qu’Apple proposait.

Un exemple d’enceinte AirPlay

Les mauvaises solutions : Globalement, toutes les bidouilles open source intégrées dans des Media Center (Kodi, etc.), un Raspberry Pi ou la Freebox. Premièrement, parce que la compatibilité laisse franchement à désirer pour des raisons logiques : Apple ne documente pas vraiment. A chaque MAJ d’iOS ou macOS, AirPlay peut disparaître ou mal fonctionner et la mise à jour n’existera pas nécessairement, surtout sur un Media Center bas de gamme. Deuxièmement, parce que – spécialement sur Raspberry Pi -, la qualité peut être extrêmement médiocre. Sur beaucoup de cartes de développement ou d’appareils d’entrée de gamme, la partie analogique est mauvaise et il faut passer sur du numérique pur quand c’est possible. Mais à ce moment là, un Apple TV d’occasion fait la même chose.

Un boîtier “Veetop” compatible AirMusic : attention aux MAJ

Les solutions peu pratiques : Il existe des logiciels qui émulent un récepteur AirPlay, comme AirFoil ou AirServer. En dehors du fait que le support peut être compliqué à la sortie d’une nouvelle version de macOS ou iOS, on perd tout de même la simplicité d’AirPlay. Les logiciels impliquent de laisser un ordinateur (ou un appareil iOS) allumé avec le logiciel en train de tourner. Au moins, vous aurez la possibilité d’avoir des sorties audio propres et (généralement) des mises à jour rapides.

Le Bluetooth : Dernière solution, le Bluetooth. Pas franchement la plus intéressante, mais au moins ça fonctionne. Gardez à l’esprit que le Bluetooth impose une compression destructrice de l’audio dans la majorité des cas (AirPlay fonctionne sans pertes) et que la portée est évidemment moins grande. Plus exactement, vous devez être proche de l’enceinte en Bluetooth et simplement sur le même réseau en AirPlay. Le Bluetooth a par contre l’avantage d’avoir moins de latence qu’AirPlay.

Après, j’ai peut-être raté complètement un appareil précis, donc si vous avez la solution miracle, les commentaires sont là. L’idéal : un truc pas trop cher, avec une sortie audio analogique et numérique sans contraintes idiotes (genre tout forcer en 48 kHz) et – surtout – un compatibilité officielle et pas une bidouille open source. Je n’ai rien contre l’open source, mais dans le cas d’AirPlay, c’est problématique à l’utilisation.

MAJ : le Yamaha WXAD-10 offre une compatibilité AirPlay et des sorties analogiques (casque ou RCA) pour 125 € (150 € prix public). Pour ceux qui veulent du AirPlay avec des sorties audio, ça reste un choix valable. Attention quand même, il n’y a pas de sortie numérique.