Test de la bande de LED HomeKit de Koogeek

Récemment, la marque Koogeek a proposé de m’envoyer un produit en test : le LS1, son ruban de LED. C’est un produit compatible avec HomeKit mais aussi l’application de la marque, Google Home et même Amazon Alexa. Je n’ai pas trop l’habitude de tester des choses qu’on me propose, mais pour une fois, le truc avait l’air pas mal, donc pourquoi pas.

TL;DR : Le produit marche bien, mais le câble de connexion est trop court et l’absence de chargeur USB est un problème.

Le Ligh Strip vaut 40 € sur Amazon, soit nettement moins que les versions Philips Hue. A l’ouverture, on trouve la bande de LED, un manuel avec le code HomeKit… et c’est tout. Le bandeau s’alimente en USB et demande un chargeur USB capable de fournir 10 W (2 A) mais il n’est pas fourni. La bande elle-même mesure 2 mètres, et on trouve d’un côté environ 50 cm de câble avec la prise USB et un petit boîtier qui fait office de contrôleur. Il a un bouton pour allumer la lampe et c’est tout. Techniquement, il se connecte en Wi-Fi (attention, 2,4 GHz obligatoire) pour le contrôle via HomeKit. Le bandeau est livré avec une bande adhésive déjà fixée (ce n’est pas très visible) mais le câble USB est franchement court pour une installation au plafond, par exemple. Dans la majorité des cas, il faudra soit une prise de courant très proche de l’emplacement désiré, soit une rallonge électrique. Je vous déconseille d’utiliser une rallonge USB, la perte de tension est souvent assez élevée.

Une jolie photo de presse

HomeKit and co.

L’application n’est pas géniale sous iOS. C’est franchement fouilli, spécialement si on a beaucoup d’appareils HomeKit. Heureusement, elle ne sert pas tellement avec HomeKit : en dehors de deux ou trois réglages (comme une éventuelle MAJ de firmware), on peut totalement s’en passer. Le contrôle fonctionne ensuite comme avec n’importe quelle lampe HomeKit, ni plus, ni moins. Avec Google Home et Amazon Alexa, c’est un peu plus… compliqué. J’ai du créer un compte dans l’application, créer un compte sur le site (c’est en partie séparé et lors de la configuration, le compte sur le site ne fonctionnait pas), aller télécharger un skills (le nom qu’Amazon donne à une application qui ajoute le support dans Alexa) ou l’équivalent chez Google et – ensuite – j’ai pu contrôler la bande de LEDs à la voie. C’est fastidieux, il faut un compte et – surtout – Siri semble plus efficace. Typiquement, je peux demander à Siri d’allumer la bande LED en rouge alors que si je donne le même ordre à Alexa ou Google, ils passent la bande en rouge mais ne l’allument pas. Je dois ensuite demander de l’allumer. Je suppose que ça vient de l’intégration de Koogeek, mais c’est un peu bizarre : impossible de combiner deux ordres.

AU sol, en rond (et en bleu)


Pour éclairer une cuisine, c’est pas mal

Le constat global reste globalement positif : la bande offre une lumière suffisante, le support HomeKit fonctionne bien (c’est plus mitigé pour Google et Alexa) et la finition est correcte. Pour le prix (40 €). En prenant en compte que l’installation nécessite uniquement un réseau Wi-Fi, les défauts passent. Reste qu’il faut penser à ajouter le prix d’un chargeur USB de qualité (je vous déconseille du noname) et ne pas oublier que l’installation au plafond ou dans un endroit peu accessible va vite devenir compliquée à cause du câble USB franchement court. Sur ces points, les solutions de Philips gagnent, mais le LightStip Hue vaut le double (en prix public) et nécessite un pont Hue.