Test des capteurs d’ouverture de portes d’Elgato (Eve) et Koogeek

Quand j’ai testé la bande de LED de Koogeek, j’ai un peu regardé les autres produits de la marque. Et du coup, comme la société offre une réduction lors de l’inscription sur le site, j’ai commandé le capteur “portes et fenêtres” de la marque.

Premier truc, à quoi ça sert ? Il s’agit d’un capteur en deux parties qui permet de détecter l’ouverture (ou la fermeture) d’une porte, d’une fenêtre, etc. j’utilise depuis un moment la version Elgato et donc je me demandais ce que Koogeek propose à côté. En théorie, le capteur Elgato est moins cher (prix public de 40 €) que le Koogeek (50 €) mais en pratique, on trouve le Elgato au mieux à 35 € et le Koogeek vers 30 €.

Le fonctionnement est assez similaire : un gros capteur avec une batterie (demi AA chez Elgato, CR2450 chez Koogeek) et un petit capteur. D’aspect, Elgato propose un produit qui semble plus qualitatif et surtout mieux pensé. Le manuel est mieux fait, et Elgato explique comment placer correctement les capteurs. C’est assez important : les capteur fonctionnent simplement par magnétisme et le placement est crucial. Il faut placer le gros capteur sur le mur, au-dessus de la porte (ou la fenêtre) et le second sur le cadre, avec une contrainte : il doit être en face du premier. Si le cadre est un peu épais, ça devient donc vite compliqué. Elgato explique comment épaissir les capteurs (et le nécessaire), mais pas Koogeek.

Le capteur d’Elgato


Le capteur de Koogeek

La communication s’effectue en Bluetooth, avec la possibilité de gérer des notifications à chaque ouverture/fermeture. Je vous le déconseille sur une porte souvent utilisée, mais ça peut être intéressant comme protection sur une porte extérieure. Le Bluetooth fonctionne bien depuis les dernières versions d’iOS (c’est assez rapide) mais la portée peut poser des soucis. Comptez une dizaine de mètres au mieux si vous n’avez de murs (un peu moins en extérieur). Et – surtout – il faut un concentrateur (HomePod, Apple TV, iPad) pour en profiter pleinement. Sans le concentrateur, le capteur ne peut pas communiquer seul et il nécessite un appareil Bluetooth à proximité. Avec HomeKit, on peut aussi évidemment faire des automatisations, comme allumer certaines choses (lampes, prises, etc.) quand un porte s’ouvre par exemple.

Dans HomeKit


Les notifications

Truc assez étonnant de la part de Koogeek, la norme utilisée (le Bluetooth) n’est pas indiqué. La boîte et le site Internet parlent de Wireless Low Energy (en gros) sans jamais citer le mot Bluetooth. Je suppose (et c’est un peu inquiétant) que la marque n’a pas de licence ou quelque chose dans ce goût là. Reste que dans la pratique, c’est bien du Bluetooth 4.0 et ça fonctionne sans problèmes.

C’est du Bluetooth


Non, mais vraiment, c’est du Bluetooth

Je termine par un truc, une autre société propose des capteurs de ce type (Fibaro) mais les versions HomeKit sont difficilement trouvables. Attention, les versions classiques ne sont pas HomeKit.

En pratique, donc, les deux fonctionnent assez bien mais la version d’Elgato (Eve) est mieux finie mais un peu plus onéreuses.

MAJ du 12 octobre : visiblement, la batterie du modèle de Koogeek est franchement mauvaise. Annoncé pour un an, la batterie a cessé de fonctionner après environ un mois. Et j’ai mesuré la tension de la pile, elle est bien à sec… Donc évitez le Koogeek.