Test : le eGPU pour Mac de BlackMagic

Dans le Canard PC Hardware 38 (en kiosque), je teste un eGPU, celui de BlackMagic. Vendu 700 € sur l’Apple Store, il promet une intégration bien meilleure que les autres eGPU.

J’utilise des eGPU depuis des années maintenant, j’ai commencé en ExpressCard avant de bidouiller des modèles en Thunderbolt et – depuis peu – j’ai installé un “vrai” eGPU. J’ai acheté un Razer Core X (comptez 300 €) avec une Radeon RX 570 en promotion. Le modèle de BlackMagic, à l’ouverture, possède quelques avantages. Il a un bon design, une connectique adaptée aux Mac (quatre USB 3.0, deux Thunderbolt 3, du HDMI 2.0) et – surtout – il est silencieux. Petit défaut inhérent aux appareils Thunderbolt 3 tout de même : il est livré avec un câble de seulement 50 cm.

Le eGPU


La connectique

C’est le point le plus important : même en charge, il reste très discret. Ce n’est pas franchement le cas du Razer Core X, et j’ai du modifier le mien pour ça (il est passif en faible charge).

Deux Thunderbolt 3

Avant de passer aux performances, un mot sur la connectique. Blackmagic a intégré une carte graphique d’origine Apple (une Radeon Pro 580) et un contrôleur Intel Titan Ridge. L’intégration de la carte (qui empêche son remplacement) permet de chaîner le boîtier (ce qui n’est pas le cas des autres modèles) et permet aussi la connexion d’un écran Thunderbolt. Ça fonctionne directement avec un modèle LG en Thunderbolt 3 et indirectement avec un écran Apple via un adaptateur Thunderbolt 3 vers 2. Attention, avec un écran Apple, j’ai eu des problèmes d’audio, un problème que j’ai aussi déjà remarqué quand j’utilisais des chaînes longues. En gros, le son qui sort des enceintes de l’écran craque. Les prises USB fonctionnent bien, tout comme la sortie HDMI 2.0. En théorie, la prise Thunderbolt 3 permet de brancher un écran 8K grâce au contrôleur Titan Ridge, mais je n’ai pas testé. Le boîtier peut alimenter un Mac sans problèmes, avec 85 W au maximum.

Quatre GPU (un IGP, un GPU, deux eGPU)

Les performances

C’est le principal problème du boîtier de BlackMagic. Il utilise une Radeon Pro 580 bien intégrée et silencieuse, donc pas très performante. Apple a un peu ralenti sa carte (la même que dans les iMac) et les 36 unités du GPU fonctionnent à 1 200 MHz alors qu’une carte de référence tourner entre 1 250 et 1 350 MHz environ. Dans les faits, du coup, ma RX 570 overclockée d’usine par Asus va aussi vite avec moins d’unités (32 unités à 1 300 MHz). Et même sans prendre ce point en compte, la carte reste assez faible dans l’absolu : il s’agit du milieu de gamme d’AMD, sorti en avril 2017. AMD dispose d’une gamme un peu plus rapide (Vega), mais le prix est plus élevé, tout comme la consommation. Sur mon MacBook Pro, elle offre une puissance de calcul très nettement supérieure à la Radeon Pro 560 intégrée (16 unités, 907 MHz) mais dans les jeux, mon Razer Core X avec la Radeon RX 570 offre des performances identiques et le eGPU m’a coûté seulement 430 €.

Les fréquences et les unités


Radeon Pro 560 interne (Tomb Raider, 1080p )


Radeon RX 570 externe (Tomb Raider, 1080p )


eGPU BlackMagic Radeon Pro 580 (Tomb Raider, 1080p )

Le eGPU de BlackMagic a des vantages (le silence, la prise en charge des écrans Thunderbolt) mais aussi des défauts, avec des performances pas franchement extraordinaires pour le prix (700 €). Accessoirement, attention : il ne fonctionne absolument pas sous Windows. Le GPU custom n’est pas reconnu par les pilotes AMD.