Créer une clé USB pour macOS depuis Windows 10

Un petit guide pour ceux qui n’ont qu’un Mac : comment créer une clé USB d’installation de macOS depuis Windows 10 si le Mac ne démarre plus ?

Soyons clair, je sais que la méthode sert essentiellement pour ceux qui font un hackintosh. Mais comme quelques personnes avec un Mac m’ont posé la question et qu’il y a un truc important à faire sous peine de rater la clé, je me dis que ça peut servir.

Avant de commencer, il faut une copie du fichier d’installation de macOS. La solution idéale passe par un Mac, mais forcément si vous avez un Mac ce tutoriel ne devrait pas vous intéresser. En pratique, il va falloir télécharger un fichier DMG déjà préparé par quelqu’un. Vous ne pouvez pas juste récupérer le fichier d’installation sur un Mac, car la préparation nécessite quelques manipulations et si vous avez un Mac… pas besoin de faire la clé sous Windows. Soyons clairs, récupérer le fichier d’installation sur Internet n’est pas une bonne idée. Vous ne pouvez pas savoir si la personne qui a créé le fichier n’a pas modifié quelque chose, inséré un malware, etc. Je vous le déconseille donc mais si vous n’avez pas le choix, cette solution existe. Pour l’explication, je n’ai pas téléchargé une image, j’ai tout simplement utilisé les outils d’Apple (createinstallmedia) pour envoyer les données dans une image disque, mais le résultat est le même.

Niveau matériel, il faut une clé USB de 16 Go (pour être large), si possible qui écrit assez vite, pour ne pas attendre des heures.

La création de la clé USB

Le logiciel le plus simple pour créer une clé USB de macOS sous Windows est TransMac. Il n’est pas gratuit – il vaut 60 $ – mais la version d’essai fonctionne pendant 15 jours sans restrictions. Une fois le logiciel installé, il faut le lancer en tant qu’Administrateur. Si vous le lancez sans le faire, il vous proposera de se relancer de cette façon.

Vous avez 15 jours

L’étape importante, parfois oubliée, vient de la clé USB. Pour que ça fonctionne, il faut que la clé USB soit partitionnée en GPT (GUID). Et par défaut, ce n’est absolument pas le cas. Windows partitionne en MBR et ne propose pas de moyen simple de passer en GPT. Si vous lancez la procédure sans changer le schéma, TransMac (le programme que j’utilise) ne vous préviendra pas et la clé USB ne permettra pas de lancer macOS. Vous aurez un beau panneau de signalisation au démarrage. La solution la plus simple (en dehors de passer sur un Mac, comme précédemment) va être de formater la clé avec TransMac.

Effectuez un clic droit sur la clé USB, puis choisissez Format Disk for Mac. Il va effacer le contenu (et vous prévenir plusieurs fois). Quand il a terminé, Windows ne va pas apprécier et vous proposer de formater la clé. Bien évidemment, refusez.

Formater


Windows n’aime pas

Ensuite, toujours dans TransMac, faites un clic droit sur la clé USB (encore) et choisissez Restore with Disk Image. Choisissez le fichier DMG téléchargé qui contient l’OS et restaurez l’image. En fonction de la clé USB, ça peut prendre plus ou moins de temps.

Restaurer


Un DMG de Mojave

Comme pour le formatage préalable, Windows risque de ne pas apprécier une fois la tâche terminée. Refusez juste de formater, retirez la clé (même pas en toute sécurité) et allez l’insérer dans un Mac. Normalement, il suffit ensuite de presser option (alt) au démarrage et vous pourrez installer ou réinstaller macOS.

Windows n’aime toujours pas


Le résultat sur un MacBook Air : la clé (à gauche) propose bien d’installer Mojave