MVI, encore un “format” de CD sans intérêt

Sur Obsolete Media, je suis tombé sur un essai de l’industrie pour relancer le CD vers la fin des années 2000 : le MVI (Music Video Interactive). Et c’est encore une fois un truc inutile.

Le MVI, c’est quoi ? Un album fourni avec un DVD de bonus. Enfin, plus exactement, le contraire : officiellement, c’est un DVD (le MVI) fourni avec un CD en bonus. J’ai acheté l’album de James Blunt (All The Lost Souls) et le DVD contient une partie DVD « Vidéo » avec les titres en Hi-Res (24 bits, 96 kHz). Il y a aussi des applications Windows et Mac OS X (PowerPC), quelques photos, des fonds d’écran en 1 280 x 1 024 et des vidéos en flash (480p en VP6) présente également sur la partie DVD. Et aussi des MP3 pour ceux qui avaient un lecteur, mais encodés à 192 kb/s (c’est un peu léger). Il y a aussi le booklet du disque en PDF, ce qui est assez rare, même aujourd’hui.


Le logo


Le format date de 2007 et les derniers disques sortis de 2012 (ça n’a pas vraiment été un succès), mais je ne comprends pas la logique. En fait, c’est juste un CD avec un DVD en bonus, comme pas mal d’albums sortis avant et après. La principale différence vient de la présence d’un logo MVI, d’une sorte de standardisation du truc et du côté marketing : c’était vendu comme un “MVI” avec un CD en bonus…

La partie DVD



Le CD sous Mac OS X


L’app’ sous Mac OS X

Bonus amusant, j’ai rippé les pistes audio pour vérifier si c’était vraiment du High-Res et même si c’est techniquement du 24 bits échantillonné à 96 kHz, rien ne dépasse les ~22 kHz sur la première piste. Donc il y a quand même de fortes chances que ce soit juste le CD (44,1 kHz) encodé à 96 kHz.

Du 96 kHz qui ne dépasse pas 22 kHz…