La Pippin de Bandai et Apple dans la presse des années 90 (partie 4)

Vu dans deux messages, un extrait d’un magazine de mai 1995 qui parle de la Pippin.

Je ne l’avais pas vu avant pour une raison idiote : c’est dans le magazine Consoles+ de mai 1995 (n°43) qui n’est pas en ligne sur le site Abandonware Magazine. J’ai recadré ce que j’avais, mais si vous avez une copie du magazine (et que vous ne vendez pas ça 25 €), ça m’intéresse.

Dans les trucs intéressants, on peut noter le badge Pippin Power Player sur les pages de droite. Maintenant, l’ensemble est assez naïf sur le prix de la console et ses fonctions. Ils attendaient un prix proche d’une PlayStation (lancée à 3 000 francs en France), mais en pratique, la Pippin valait plus du double (en prenant le prix US comme base). De même, ils annoncaient une compatibilité avec les programmes pour Macintosh… alors que c’est le contraire dans la pratique : certains programmes Pippin (pas tous) sont compatible Mac, mais les programmes Mac ne sont pas compatibles Pippin. Bien évidemment, la console n’a pas vraiment été transformables en Mac (même s’il y a eu quelques accessoires comme le lecteur de disquettes). On peut aussi noter des trucs absurdes (comme le lecteur de CD qui atteint 600 Mo/s), des erreurs liées aux premiers prototypes – la console ne peut gérer que deux manettes sans doubleur -, etc.

Les quelques pages montrent aussi des “programmes” pour la Pippin, mais c’est probablement des choses imaginées par les rédacteurs. On trouve Photoshop (la capture semble plutôt provenir d’un Mac), Gold Anatomy (qui ressemble à une vraie capture Pippin), le Louvre, WordPerfect (encore un truc peu probable, surtout dans un contexte de console pour le marché japonais), etc. Dans les quelques jeux montrés, aucun n’est sorti sur Pippin en dehors de Marathon (et encore, uniquement aux USA). Pas de Flashback, Voyeur ou Wolfenstein 3D sur Pippin ! Et on peut quand même se demander le rapport qu’il y a entre les clones de Mac de Pioneer (qui avaient même un lecteur de LaserDisc dédié) et la console de Bandai.

J’ai recadré/remis un peu en forme les captures, et si je trouve le magazine, je mettrais à jour.