Tag Archives: Magic Trackpad

Que penser du Magic Trackpad 2 ?

J’ai craqué, je suis faible, j’ai acheté un Magic Trackpad 2, devant les bonnes critiques (tant qu’on oublie le prix) de mes confrères. Pour l’anecdote, un des premiers posts de ce blog parle du premier modèle.
apple_imac_2015_magic_trackpad_price

Les icônes « d’informations » de Mac OS X

Avec Yosemite, Apple va afficher les icônes « d’informations », affichées en surimpression quand on modifie le volume, la luminosité, etc., à la manière d’iOS 7 : avec un fond opaque. Et je me suis donc posé une question simple : où sont-elles stockées ? Pas si évident avec les systèmes actuels…
Volume

Inverser le Magic Trackpad

Si vous avez un Magic Trackpad et envie de l’inverser au niveau de la position, pour mettre la partie surélevée vers vous, c’est possible. C’est une position inhabituelle mais efficace, j’ai testé. Comme d’habitude, il y a une ligne de commande à taper.

defaults write com.apple.trackpad.orientation TrackpadOrientationMode 1

Une fois qu’elle est tapée, il faut éteindre le trackpad, le placer dans la bonne position, le rallumer et ensuite faire glisser 5 doigts du « haut » du trackpad (le point le plus éloigné) vers le « bas » du trackpad (le point le plus proche). Normalement, une fois que c’est fait, le curseur est réglé.

Changer d’espace avec le trackpad

Une astuce pour les utilisateurs de trackpad multitouch, que ce soit sur un ordinateur portable ou avec le Magic Trackpad : un geste multitouch. Il consiste à taper deux fois le trackpad avec quatre doigts (oui, il faut suivre) pour passer de l’espace actuel au précédent.

Attention, il faut que Balayer entre apps en plein écran soit configuré sur Balayer latéralement avec quatre doigts dans les préférences Trackpad.

La commande à taper dans le Terminal :

defaults write com.apple.dock double-tap-jump-back -bool TRUE ; killall Dock

Pour désactiver cette fonction :

defaults delete com.apple.dock double-tap-jump-back ; killall Dock

Le Magic Trackpad n’est pas le premier…

Si Apple a sorti en grande pompe le Magic Trackpad il y a plus d’un an — j’en ai un que j’utilise assez peu d’ailleurs — ce n’est pas le premier trackpad de bureau de la marque.

Il y a bientôt 15 ans, Apple sortait en effet le Spartactus, le Mac du 20ème anniversaire, et la machine avait un clavier qui intégrait un trackpad, assez petit à l’époque. Et le trackpad en question était détachable, il pouvait être séparé du clavier.

Alors, je n’ai pas trouvé confirmation mais il est a priori utilisable en ADB sur n’importe quel Mac compatible (donc assez vieux) : il se connecte au hub ADB du clavier. Ca change du Magic Trackpad actuel…

SuperMondo TrackPad Thingy (Early 2010)

Selon Apple, le trackpad a donc le nom de code « SuperMondo TrackPad Thingy (Early 2010) ». Rigolo.

Le Magic Trackpad ne remplacera pas la souris

J’ai eu l’occasion de tester le Magic Trackpad, le dernier jouet d’Apple, et je suis dubitatif. C’est un bel objet, efficace, mais il est pour moi impensable de remplacer une souris avec ce périphérique vendu 69 €.

Le Magic Trackpad démonté

Ma passion, c’est le démontage. Mais iFixit fait mieux ça que nous et le Magic Trackpad est déjà passé entre leurs mains. Bon, pas grand chose à dire, c’est bien pensé, ça se rappoche de la Magic Mouse, avec d’ailleurs une puce BCM2042 pour le Bluetooth et une BCM5974 pour le multitouch (et une ROM de 2 mégabits, aussi).

Quelques infos sur les nouveaux Mac

Aujourd’hui, je suis allé chez Apple (oui, je suis un lapin influent, à défaut d’être un bloggeur influent). Et j’ai pu poser quelques questions sur les nouveaux iMac et Mac Pro.

Le Magic Trackpad sous Windows

Pour ceux qui utilisent Windows (les pauvres), Apple propose des pilotes pour le Magic Trackpad. Bon, ce n’est plus vraiment multitouch, mais ça fonctionne : il y a le clic, le clic droit, le défilement vertical et le défilement horizontal (pas sous Windows XP, mais bon, c’est un système qui a 10 ans). En gros, il y a deux doigts de gérés, les gestes à trois et quatre doigts ne sont pas pris en charge.
En même temps, si vous voulez des trucs modernes, suffit d’utiliser un OS moderne (Snow Leopard)…