OS X et les onduleurs

J’ai déjà parlé il y a longtemps des onduleurs et de Mac OS X (il y a plus de 3 ans, quand Apple appelait encore ça un ASI, Alimentation Sans Interruption). Sous Yosemite, le support existe heureusement toujours, sans gros changement.
EnergySaverIcon

L’onduleur est détecté dans l’onglet « Alimentation » des informations systèmes, et bien évidemment dans la section « Economiseur d’énergie » des Préférences Système. Sur un Mac portable, on a que quelques options : la charge de l’onduleur, le temps avant la mise en veille et le temps avant la mise en veille de l’écran.

Sur un portable

Sur un portable

Sur un Mac de bureau, qui n’a pas de batterie interne, OS X propose quelques options en plus pour un arrêt automatique. On peut forcer un arrêt automatique en fonction de trois paramètres : le pourcentage de batterie restant sur l’UPS (le moyen le plus fiable), le temps pendant lequel le Mac a été alimenté par l’UPS et la durée de batterie restante sur l’UPS. Les deux options sont à manier avec précaution : dans le premier cas, il faut connaître le temps pendant lequel l’UPS va alimenter le Mac, ce qui nécessite quelques tests, dans le second, il faut faire confiance à l’estimation d’OS X. C’est clairement du doigt mouillé dans les deux cas, la consommation pouvant varier pas mal, tout comme la batterie de l’UPS.

Sur un Mac de bureau

Sur un Mac de bureau


Quelques options

Quelques options

A noter, enfin, que les anciennes versions d’OS X affichaient deux jauges de batteries sur un portable, une pour la batterie interne et une pour l’UPS, alors que Yosemite n’en propose qu’une. Un clic sur cette dernière donne quelques informations sur l’UPS.

Une seule jauge

Une seule jauge